• Célébrités ayant vécus une NDE

    Mystères humains

    Personnages célèbres ayant vécus une NDE 

    Certaines célébrités, elles-mêmes, ont témoigné avoir vécu une EMI, tels Carl Gustav Jung, Curd Jurgens, Arthur Koestler, Elisabeth Taylor, Sharon Stone ou encore Philippe Labro. Le septième art n’est pas en reste, non plus, et L'Expérience interdite, de Joël Schumacher, reste à ce jour l’œuvre cinématographique la plus significative. 

    Personnages célèbres ayant vécus une NDE

        

    Sharon Stone

    Sharon Stone had an NDE in 2001.

    (Sharon Stone - Carrienelson)

    L'actrice de Basic Instinct a au cours de ces dernières années contribué à des campagnes de sensibilisation de l'AVC, ce qui est normal étant donné que Sharon Stone a survécu à un accident vasculaire cérébral qui a presque coûté sa vie en 2001, quand elle venait d'avoir 40 ans. Sharon Stone a dû apprendre à retrouver son élocution et sa mobilité à nouveau, elle a lutté pour sa vie à l'hôpital avec des saignements dans le cerveau et, durant cette période de maladie, il a été largement rapporté qu'elle «est allé dans ce tourbillon de lumière blanche» et qu'elle a rencontré des amis morts récemment. Elle a décrit l'expérience à Katie Couric en 2002 comme étant une expérience incroyable et qui a changé son point de vue profondément, et que sa vie "ne sera jamais plus la même."

    Philippe Labro

    Personnages célèbres ayant vécus une NDE

    Résumé : « La maladie qui m’a conduit à la réanimation m’a emmené plus loin que la réa, bien au delà du Cap Horn, dans ce qu’il convient d’appeler une expérience de mort approchée.

    Au cours de cette traversée, j’ai vu et entendu toutes sortes de choses. Des monstres, des anges, des paysages et des visages, du vide et du trop plein, de la compassion, de l’horreur et de l’amour. Aux prises avec un bouleversement constant du temps et de la durée ; quand les jours et les nuits n’avaient plus aucun sens, aucune construction ; lorsque je perdais tout repère ; lorsque je revoyais des moments de ma vie ancienne et de ma vie à venir. Lorsque deux moi-même s’affrontaient en un dialogue permanent, quand l’un de ces deux Moi disait : 

    -tu vas mourir, laisse aller, c’est foutu, tandis que l’autre Moi répliquait : 

    -Non, bats-toi, il faut vivre. 

    P16 Je les ai tous aimés, mais ils sont morts, et je les aime encore, puisqu’ils n’ont jamais quitté ma mémoire. Ce sont les morts de ma vie. Je me demande pourquoi je devrais les rejoindre. (source : bonnespioches)

    Nikki Sixx

    Nikki Sixx's near-death experience in 1987 led him to kick a drug habit.

    (Nikki Sixx - Featureflash)

    Le bassiste de Motley Crue, autrefois connu pour sa vie difficile, a célébré le 25e anniversaire de son expérience de mort imminente en Décembre 2012 d'une manière très publique, l'affichage sur Facebook: "il y a 25 ans aujourd'hui, je subissais deux overdoses quasi mortelles qui ont changé ma vie pour toujours. "Je ne peux plus accepter mon passé dans l'abîme, mais je sais que cela m'a enseigné comment vivre quand j'ai finalement décidé d’arrêter". Sixx a déclaré à CNN, qu il est sorti de son corps et  a vu des choses qu'il ne pouvait vraiment pas voir dans l'état où il se trouvait. "Je vis l'hôtel, un couloir, l'ambulance, la limousine qui était là, choses que je n'aurais pas du voir parce qu'il y avait un drap sur moi". En fait, les deux coups d'adrénaline de son cœur ont également inspiré la chanson, Kickstart My Heart. Cinq ans plus tard, Nikki Sixx, dit-il décrocha de sa dépendance pour de bon, et confirme maintenant qu'il est  "sobre".

    Peter Sellers

    Peter Sellers encountered an angel during his NDE.

    Peter Sellers, 1973; Allan Warren

    L'acteur comique, de souche britannique (Pink Panther, Dr Strangelove) a eu une vie difficile hors de la scène. sujet aux dépressions et aux prises avec la toxicomanie et des relations multiples, Sellers n'a jamais vraiment récupéré à partir d'une série de crises cardiaques qu'il a subi à partir de l'âge de 39 ans en 1964. Au lieu d'opter pour des médicaments pour le cœur, il a consulté des guérisseurs psychiques. Pendant ce premier combat de crises cardiaques, Sellers s'est  rappelé avoir "glissé" hors de son corps, en regardant les médecins qui essayaient de le ramener à la vie, et explique qu'il a rencontré un ange!  La star fut troublée, par ce qu'on lui a dit dans l'au-delà,  l'ange lui a dit que ce n'était pas encore le moment de mourir pour lui - un message que Sellers considérait comme  "amèrement déçu". Il est mort après une attaque cardiaque en 1980.

    Gary Busey

    Gary Busey is passionate about what happened in his near death experience.

    (Gary Busey - Featureflash)

    L'acteur le plus connu aujourd'hui pour ses émissions de télé réalité scandaleuses avait frôlé la mort à la fin des années 1980, au cours d'un accident de moto. Busey interviewé par Larry King expliquaqu'il a eu une NDE - qu'il est mort sur la table après l'opération chirurgicale de son cerveau. Puis, il sortit de son corps et  dit qu'il a obtenu certains messages d'êtres pendant son NDE." Il affirme que Dieu lui a dit de "chercher de l'aide spirituelle," qui a abouti à un réveil spirituel. Busey également décrit des anges non pas comme ce que vous pourriez voir sur une carte de spiritualité, mais comme des «grosses boules de lumière" rayonnant de l'amour et de la chaleur. Il est tout à fait passionné par son NDE suite à ses impressions qu'il a de l'au-delà.

    Burt Reynolds

    Burt Reynolds once kicked an addiction to painkillers, with bad consequences.

    Burt Reynolds -  Alan Lumière

    En 1984, l'acteur de film aurait blessé à la mâchoire pendant le tournage de " la ville de chaleur". La douleur était si intense qu'il a du prendre des médicaments pour améliorer son sommeil, jusqu'à 50 comprimés par jour, selon un article de TV Guide en 1992. Après quatre ans, de prises de médicaments, Reynolds tombe dans le coma pendant plus de huit heures. Pendant cette période, il dit avoir eu une NDE et être sorti de son corps, il dit qu'il a même entendu les médecins en parlant de son cas, "Nous allons le perdre."

    Ozzy Osbourne

    Ozzy Osbourne almost died after an ATV accident in 2003.

    (Ozzy Osbourne - Rob Mamede)

    Ozzy Osbourne prétend avoir "vu la lumière" après un accident de VTT grave en 2003. L'ATV a atterri sur la poitrine de Ozzy, l'écrasant.  Heureusement, son garde du corps l'a dégagé rapidement, sinon, Osbourne serait resté de l'autre côté pour de bon. Au lieu de cela, il a partagé son souvenir de l'accident et le suivi de coma de huit jours avec un certain nombre de médias, il dit que si il n'a pas vu d'anges et autres phénomènes, il a bien distingué une "une lumière blanche qui brille dans l'obscurité " comme si c'était hors de la conscience. Dans son mémoire de 2010, I Am Ozzy, Osbourne a dit qu'il aurait dû être mort mille fois (suite à sa dépendance à l'alcool et de drogue), et il a qualifié l'accident comme un point tournant de sa vie, quelque chose qui l'a poussé à  «grandir."

    Jane Seymour

    Jane Seymour had talked extensively about her NDE.

    (Jane Seymour - Featureflash)

    L'actrice britannique a acquis une réputation mondiale pour son rôle du Dr Quinn à la télévision, une femme médecin. Seymour a failli mourir à l'âge de 36 ans, en 1980. Suite aux complications d'un cas grave de grippe lors d'un tournage à l'étranger. Une infirmière lui a injecté par erreur un antibiotique dans l'artère ou la veine, au lieu de lui injecter dans le muscle, ce qui lui a provoqué un état de choc. Dans un certain nombre d'entrevues avec les médias, Seymour a rappelé son expérience EMI, expérience hors du corps, dans laquelle, elle vit des personnes qui tentaient de la réanimer et qu'elle vit une lumière blanche. Contrairement à d'autres qui sont attirés par cette divine lumière, Seymour ne pensait pas être prête à mourir et souhaitait avoir beaucoup plus de temps à vivre. Depuis ce temps, elle a déclaré que maintenant, elle vivait dans le présent, dans une interview particulièrement touchant sur ​​Beliefnet.com, Seymour a dit: "Je sais qu'on emène rien avec nous, dans l'autre monde, il n' y a que l'amour que l'on partage avec les gens qui interagissent avec vous ".

    Donald Sutherland

    Donald Sutherland says his after-death experience has left him changed.

    (Donald Sutherland -  Manfred Werner)

    L'acteur vétéran s'était déjà fait un nom comme étant la star des films tels que MASH et les braves, quand il est frappé d'une méningite cérébro-spinale en 1979. Comme d'autres sur cette liste, Sutherland était dans le coma quand il a eu son NDE. La star a déclaré aux médias dans son Canada natal qu'il pouvait entendre les producteurs discuter un télégramme, dire qu'ils allaient prévenir sa femme pour les formalités pour rapatrier le corps de Sutherland aux États-Unis. Sutherland a communiqué par la suite que son corps avait récupéré, mais son cerveau était «frit», et sa mémoire avait été affectée par l'expérience.

    Tony Bennett

    Tony Bennett's NDE occurred years before his career comeback.

    Tony Bennett, 2003; Tom Beetz

    Dans les années 1970, Bennett touchait le "fond" dans sa vie personnelle et également dans sa carrière. Comme Bennett a raconté l'histoire dans son autobiographie, il prenait régulièrement de la cocaïne et des mauvaises herbes, et  c'est à la suite d'un bain pris dans sa baignoire qu'il a vécu ce qu'il a appelé "un autre plan " clair, lumineux, paisible,  que tout le monde considère comme étant  une expérience proche de la mort . Il dit  avoir vu,  "Son épouse d'alors". Bennett a donc rompu avec la drogue et a effectué un retour de carrière tant vanté dans les années 1980 et 1990.

    Elizabeth Taylor

    Elizabeth Taylor encountered her late husband during her NDE.

    Hors de l'écran le drame de cette icône ne se limitait pas à ses relations multiples, une blessure au dos subie à l'âge de 12 ans pendant le tournage de l'un de ses premiers films a marqué le premier épisode dans ce qui serait une bataille perpétuelle avec son corps, y compris des épisodes de pneumonie à partir de ses 20 ans et une bataille très médiatisée avec de l'alcool et des drogues. Dans une interview particulièrement poignante avec Diane Sawyer (et toute une série d'émissions des médias, y compris Larry King, en 2009), Taylor a rappelé que des médecins ont déclaré qu'elle était perdue... Elle a vu un tunnel, une belle lumière et son troisième mari, Mike Todd, qui avait été tué dans un accident d'avion en 1958. Todd a dû la persuadée de retourner à la vie, lui disant: «Tu as des choses à faire ... Je serai là" . Une fois sorti de cette NDE, Taylor a dit qu'elle avait apprécié les sons, les couleurs, la musique d'une manière qu'elle n'a jamais eu avant. 

    ÉCRIT PAR MICHELLE LEACH (source : listosaur)

    Curd Jurgens

    une NDE négative

    Personnages célèbres ayant vécus une NDE

    L'intervention chirurgicale au cours de laquelle Curd Jurgens est passé par un épisode de mort clinique a été conduite, à Houston (Texas), par le célèbre pionnier de la transplantation cardiaque, le docteur Michael De Bakey. Celui-ci avait dû provoquer un arrêt du cœur pour remplacer l'aorte déficiente par une tubulure artificielle. Voici ce que le comédien se rappelle de sa mort :
     Le sentiment de bien-être que j'éprouvai peu après l'injection du Penthotal ne dura pas longtemps. Très vite l'impression que la vie me quittait s'installa en moi, venant de mon subconscient. Aujourd'hui, j'aime à dire que ceci se produisit au moment où mon cœur cessa de battre. Sentir que la vie m'échappait fit naître en moi la terreur. Je m'accrochais à la vie plus qu'à tout autre chose, mais en vain. Je fixai la coupole de verre qui surplombait la salle d'opération et, soudain, elle commença à se transformer. Dans cette situation, la silhouette noire d'un être humain se matérialisa brusquement et s'approcha. Tout d'abord, je ne l'apercevais qu'indistinctement au milieu des flammes et de la fumée rouge, mais bien vite, elle se précisa. Il s'agissait d'une femme recouverte d'un voile noir, une femme élancée à la bouche sans lèvres et avec, dans les yeux, une expression qui me donnait le frisson. Lorsque Simone ma femme apparut, la femme au voile noir s'évanouit. Je pressais la main de Simone de plus en plus fort depuis ma soudaine reprise de conscience. Je trouvai ma femme assise sur mon lit portant un uniforme blanc d'infirmière. Je n'eus que la force d'esquisser un faible sourire. C'était tout ce que je pouvais faire et j'articulai : " Merci ". Par ce mot, je mis fin à un voyage effrayant mais fascinant dans la vie future, un voyage que je n'oublierai jamais tant que je vivrai.

    Un témoignage celui d’Anita M. 

    une NDE positive 

    DESCRIPTION DE EXPÉRIENCE : 

    J’avais le cancer (lymphome de Hodgkin), un matin, je n’ai pas pu bouger. Mon mari m’a emmenée d’urgence à l’hôpital, où, après avoir passé un scanner, on a diagnostiqué un lymphome de niveau 4B (le plus grave). L’oncologue en chef à consulté mon dossier, elle a dit à mon mari qu’il était trop tard, que mes organes étaient en train de cesser de fonctionner, qu’il ne me restait que 36 heures à vivre. Toutefois, un oncologue a dit qu’il allait faire tout ce qu’il pourrait, mais il a préparé mon mari en lui annonçant que je n’allais probablement pas m’en sortir, en effet, mes organes ne fonctionnaient plus. On m’a mise sous perfusion de chimiothérapie et sous oxygène, puis on a commencé à pratiquer des examens, en particulier sur mes fonctions organiques, afin de pouvoir déterminer les traitements à utiliser.

    Pendant ce temps, je dérivais entre pertes et reprises de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins, elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres dans le couloir. J’ai plus tard été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari, ce qui lui a occasionné un choc. Je suis ensuite vraiment « passée de l’autre côté » vers une autre dimension, j’y ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus extrêmement clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi, en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des événements et, plus généralement, comment fonctionne la vie. La clarté et la compréhension que j’ai atteintes dans cet état sont pratiquement indescriptibles. Les mots semblent réduire le vécu – J’étais dans un endroit où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde tridimensionnel. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais.

    La quantité d’amour que je ressentais était écrasante, dans cette optique, je savais à quel point je suis puissante, j’ai vu les capacités stupéfiantes que nous, les humains, possédons au cours d’une vie physique. J’ai découvert que mon dessein allait maintenant être de vivre le « paradis sur terre », en utilisant cette nouvelle compréhension, j’allais également partager ce savoir avec d’autres personnes. J’avais toutefois le choix entre retourner à la vie ou aller vers la mort. On m’a fait comprendre que ce n’était pas mon heure, mais j’avais quand même le choix, si je choisissais la mort, je n’allais pas vivre les nombreux cadeaux que le reste de ma vie avait encore en réserve. L’une des choses que je désirais savoir était si j’allais devoir retourner dans ce corps malade, en effet, il était très, très atteint et les organes avaient cessé de fonctionner. On m’a alors fait comprendre que si je choisissais la vie, mon corps allait guérir très rapidement. J’allais voir la différence non pas sur plusieurs mois ou semaines, mais sur quelques jours !

    On m’a montré comment les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Si je choisissais d’aller vers la vie, le cancer allait disparaître de mon énergie et mon corps physique allait récupérer très rapidement. J’ai ensuite compris que lorsque les personnes ont des traitements médicaux pour les maladies, ceux-ci éliminent la maladie du corps uniquement, mais pas de l’énergie, donc la maladie revient. J’ai réalisé que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine. Ensuite le corps physique allait très rapidement et définitivement se mettre au niveau de l’état énergétique. On m’a fait savoir que ceci est valable pour tout, pas seulement pour la maladie – l’état physique, l’état psychologique, etc.. On m’a « montré » que tout ce qui se passe dans nos vies dépend de cette énergie qui nous environne, créée par nous. Rien n’est immuable, nous créons notre environnement, notre état, etc. en fonction de l’état de cette « énergie ». La clarté qui m’a été accordée par rapport à ce que nous obtenons, à ce que nous faisons, était phénoménale ! Tout dépend de notre niveau énergétique. On m’a fait sentir que j’allais voir des « preuves » de première main si je retournais dans mon corps.

    Je sais que j’ai dérivé entre les deux mondes, entrant et sortant, mais chaque fois que je me retrouvais dans « l’au-delà », on me montrait de plus en plus de scènes, dont une qui dévoilait comment ma vie avait touché toutes les personnes qui en faisaient partie. C’était un peu comme une tapisserie montrant comment j’avais influencé la vie de tous les gens autour de moi. Il y en a eu une autre qui représentait mon frère dans un avion, il avait entendu la nouvelle de mon agonie et venait me rendre visite (pour moi cela s’est avéré, car lorsque j’ai commencé à reprendre connaissance, mon frère était là, il venait d’arriver par avion). J’ignore comment,  j’ai ensuite eu un aperçu de mon frère et de moi, j’ai compris, semble-t-il, qu’il s’agissait d’une vie antérieure, j’étais alors beaucoup plus âgée que lui, comme une mère pour lui (dans cette vie-ci, il est plus âgé que moi). J’ai vu que dans cette vie-ci j’étais très protectrice à son égard. J’ai tout à coup pris conscience qu’il était dans l’avion pour venir me voir, j’ai eu le sentiment : « je ne peux pas lui faire ça ! Je ne peux pas le laisse venir et me voir morte. ». J’ai ensuite vu comment le dessein de mon mari était lié au mien, comment nous avions décidé de venir vivre cette vie ensemble. Si je partais, il allait probablement suivre peu après.

    On m’a fait comprendre qu’étant donné que des prélèvements avaient été effectués pour mes fonctions organiques (et les résultats n’étaient pas encore connus), si je choisissais la vie, les résultats allaient montrer que mes organes fonctionnaient normalement. Si je choisissais la mort, les résultats allaient montrer, comme cause de la mort, une défaillance des organes due au cancer. Par mon choix, j’étais en mesure de changer le résultat des examens !

    J’ai pris ma décision. Alors que je commençais à me réveiller (dans un état très confus car, à ce moment là, j’étais incapable de dire de quel côté du voile je me trouvais), les médecins se sont précipités dans la chambre, arborant un grand sourire ils ont annoncé à ma famille : « Bonne nouvelle, nous avons les résultats et ses organes fonctionnent, on n’arrive pas à y croire !! Son corps paraissait vraiment avoir cessé de fonctionner ! »

    Puis j’ai commencé à me rétablir rapidement ; Les médecins ont attendu que je me stabilise avant de faire une biopsie de ganglion afin de déterminer le type des cellules cancéreuses, ils n’ont même pas pu trouver un ganglion suffisamment gros pour indiquer un cancer (à mon entrée à l’hôpital, mon corps était plein de ganglions enflés). Ils ont fait une biopsie de moelle osseuse, également pour trouver l’activité cancéreuse, afin de pouvoir adapter la chimiothérapie à la maladie, il n’y en avait aucune dans la moelle osseuse. Les médecins nageaient en pleine confusion, ils ont cependant attribué les résultats à ma réaction subite à la chimiothérapie. Comme ils étaient eux-mêmes incapables de comprendre ce qui se passait, ils m’ont fait subir examen après examen, j’ai triomphé de tous avec panache, éliminer chaque examen me renforçait encore plus ! On m’a fait passer un scanner sur la totalité du corps, comme on ne trouvait rien, on a demandé au radiologue de recommencer !!!!

    A cause de mon expérience, je dis maintenant à tout le monde que je sais que les miracles sont possibles dans la vie de tous les jours. Après ce que j’ai vu, je me rends compte qu’absolument tout est possible, que nous ne sommes pas venus ici pour souffrir. La vie est censée être magnifique et nous sommes très, très aimés. Ma façon de voir la vie a drastiquement changé, je suis tellement heureuse que l’on m’ait accordé une seconde chance de vivre le « paradis sur terre ». 

    Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui

    L’expérience était bien autre chose que ce que les mots peuvent exprimer. La mettre en mots la réduit et la limite. Ce que j’ai vu, perçu et ressenti, la clarté que j’ai ressentie par rapport à la vie représentait bien plus que tout ce que nous sommes en mesure de concevoir, les mots n’ont en fait pas été créés pour décrire cela.

    Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Incertaine.

    Je mourrais du cancer, les médecins ont dit qu’il ne me restait que 36 heures à vivre. C’est à ce moment que j’ai commencé à dériver entre une autre dimension et celle-ci.

    A quel moment de l’expérience étiez-vous au niveau de conscience et de lucidité le plus élevé ? Probablement au moment où on m’a donné le choix de repartir.

    Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus consciente et lucide que d’habitude.

    Si votre niveau d’état de conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience était différent de votre état de conscience et de lucidité de tous les jours, veuillez l’expliquer : Je perdais et reprenais connaissance, j’avais donc conscience des deux « côtés ». J’avais également connaissance des conversations ayant lieu hors de la chambre, hors de portée de mon audition.

    Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (sous tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.)? Oui, j’avais conscience de toujours me trouver dans la chambre, même si pour les autres mes yeux étaient fermés et que je n’étais pas éveillée, j’étais quand même en mesure de « voir » tout le monde dans la chambre et, dans le même temps, faire l’expérience de l’autre dimension, comme si elle existait simultanément.

    Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (sous tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.)? Oui, je pouvais entendre ce qui était dit en dehors de la chambre par les médecins et ma famille, tout à fait hors de portée de mon audition.

    Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Incertaine

    Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? J’ai ressenti un amour immense, plus grand que quoi que ce soit que j’aie vécu sur terre. Je me sentais très aimée, comme si ce que j’avais fait n’importait pas, j’étais aimée quand même. Je n’avais rien à faire pour le mériter, je n’avais pas à faire mes preuves.

    Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

    Avez-vous vu une lumière? Non

    Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui. J’étais environnée de nombreux êtres, dont mon père et ma meilleure amie tous les deux décédés. Je n’ai pas reconnu les autres, mais je savais qu’ils m’aimaient énormément et qu’ils me protégeaient. Je me suis rendu compte qu’ils étaient là tout le temps, même lorsque je n’en avais pas conscience.

    Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

    Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai vu et entendu une conversation entre mon médecin et mon mari, elle a eu lieu à l’extérieur de ma chambre, au bout d’un couloir. J’ai vu mon frère qui venait me voir en avion. Les deux sont avérés, y compris la conversation entre mon médecin et mon mari, que j’ai répétée mot pour mot.

    Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

    Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. J’ai eu le sentiment d’être dans l’autre dimension beaucoup plus longtemps que cela n’a duré en réalité. La quantité de choses que j’ai vues et apprises aurait dû prendre beaucoup plus de temps dans cette dimension-ci. De plus, avec les examens médicaux qui ont été effectués, même s’ils étaient déjà faits, les résultats dépendaient de ma décision de revenir à la vie ou non. Cela a vraiment changé ma conception du temps !!

    Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. La netteté était stupéfiante ! J’ai compris pourquoi j’avais eu le cancer, comment les gens contractent des troubles, que la vie est un cadeau mais que nous ne nous en rendons pas compte. J’ai compris que nous sommes très, très aimés, quelle que soit la situation. Nous n’avons pas besoin de faire quoi que ce soit pour faire nos preuves face à Dieu, il n’y a ni « paradis » ni « enfer ». Je me suis rendu compte que nous créons notre propre paradis ou enfer ici sur la terre, j’ai appris les ingrédients principaux pour créer mon propre paradis sur terre !

    Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. J’ai atteint le point où j’ai senti que je devais décider de retourner à la vie ou de continuer dans la mort. Ma meilleure amie était là (elle est morte du cancer 2 ans auparavant), elle m’a dit que j’étais allée aussi loin que possible, si je continuais, je n’allais pas pouvoir repartir : « Tu es arrivée à la limite. Tu ne peux pas aller plus loin. » a-t-elle dit. « Maintenant repars et vis pleinement ta vie sans crainte. ».

    Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Je savais que mon corps allait guérir très rapidement, c’est ce qui s’est passé. Je savais que tous les examens allaient comporter des résultats phénoménaux, ce fut le cas. On n’a trouvé aucune trace de maladie dans mes scanners, mes biopsies, etc.. Mes organes fonctionnent normalement, mon appétit est revenu, on m’avait fait savoir que tout cela allait se produire. 6 mois seulement se sont écoulés depuis mon EMI, je suis toujours en attente des autres dons qui m’ont été montrés. Toutefois, je vois que ma vie s’oriente dans une direction où tout cela est très plausible. Une des choses que j’ai vues, c’est qu’une très longue vie m’attend !

    Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. J’ai beaucoup plus d’intuition depuis l’expérience. Lorsque je suis seule, je suis souvent consciente d’être environnée par des êtres (les mêmes que ceux que j’ai sentis lorsque je suis passée de l’autre côté), d’être très, très aimé, le même sentiment éprouvé lors de l’EMI.

    Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Dans les jours qui ont suivi, dès que j’ai été en état de parler, j’ai commencé à la raconter aux membres proches de ma famille, mon mari, mon frère (que j’avais vu dans l’avion), ma mère. Nous étions tous très émus et en larmes. Mon récit des évènements leur a occasionné un choc à tous, ainsi que les résultats des examens, dont je savais qu’ils seraient normaux parce que j’avais choisi de revenir, les conversations que j’avais « entendues ». Ils ont ensuite vu la rapidité de mon rétablissement, le choc pour les médecins qui ne parvenaient plus a trouver de trace du cancer, cela a changé toute ma famille. Je l’ai aussi raconté à ma meilleure amie qui était à mes côtés pendant cette expérience, cela a également changé sa vie. Mes rencontres après que je sois sortie de l’hôpital ont changé de nombreuses personnes, car la dernière fois qu’elles m’avaient vue ou avaient entendu parler de moi, j’étais sur mon lit de mort ! J’avais paru très, très malade, à l’époque je ne pouvais ni marcher ni respirer correctement. Puis, à ma sortie, j’avais l’air parfaitement saine et normale. La première fois que j’ai rencontré un groupe de personnes qui s’étaient rassemblées pour ma sortie de l’hôpital, toutes sont restées bouche bée. Elles me regardaient comme si elles avaient vu un fantôme. Elles n’arrivaient pas à croire que je me sois rétablie aussi vite, toutes pensaient que j’allais mourir ! Puis j’ai raconté mon expérience à toutes ces personnes dans la pièce, toutes m’ont crue parce qu’elles avaient vu « l’avant » et « l’après ». Certaines d’entre elles m’ont dit que cela avait changé leur vie.

    Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui. J’avais lu sur le sujet mais jamais je ne m’étais attendue à en vivre une. Mon EMI m’a semblée complètement différente de tout ce que j’avais lu, en effet, il n’y a pas eu de lumière, de tunnel, de figure religieuse, je n’ai pas vu toute ma vie défiler en un éclair. Tandis que je la vivais, je ne pensais absolument pas que c’était une EMI ou une expérience hors du corps. Sur le moment cela paraissait tout à fait normal. Ce n’est que plus tard que je me suis rendu compte que j’avais glissé dans une autre dimension.

    Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu (quelques jours ou semaines) :l’expérience était tout à fait réelle. Je savais que c’était réel parce que rien d’autre n’aurait pu expliquer la façon miraculeuse dont mon cancer a tout simplement disparu de mon corps !!! (Je possède les scanners et les examens médicaux pour le prouver !) Il en est de même avec le changement que j’ai éprouvé en recevant le pouvoir et la compréhension, rien d’autre ne pourrait expliquer la mutation que j’ai ressentie dans ma propre manière de penser !

    Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?L’ensemble était très puissant, je ne peux imaginer un événement qui me donne plus de pouvoir. Toutefois, deux choses m’ont principalement touchées, l’une a été la capacité de changer le résultat des examens. Cela m’a fait réaliser que rien n’est solide (ou réel). On peut tout changer. La deuxième chose, encore plus importante, c’est la manière dont mon corps est passé en si peu de temps de quasi mort par cancer à pleine santé sans trace de maladie ! Cela ne me donne pas seulement le sentiment que rien n’est réel (y compris le cancer, une modification de conscience l’a fait disparaître !), mais cela me rend également très forte, j’ai maintenant une compréhension totalement différente de la vie.

    Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : l’expérience était tout à fait réelle. Avant tout, je profite du miracle de mon corps sain. Je ne me suis pas sentie ainsi depuis longtemps ! Deuxièmement, je me sens très « reliée » d’une manière que je n’ai jamais connue auparavant. Comme « guidée ». Je n’ai plus peur de rien. Je sais que je ne vais pas mourir avant d’avoir terminé tout ce que je suis venue faire ici. Même le temps venu, je n’ai pas peur de mourir. De très, très nombreuses « coïncidences » ont eu lieu dans ma vie depuis l’expérience (d’où le sentiment d’être guidée). Des choses me sont tombées dans les mains lorsque je les ai souhaitées, un appel de la bonne personne, une rencontre par hasard avec la personne nécessaire, j’ai reçu des e-mails qui répondaient aux questions auxquelles il me fallait les réponses, etc.. La vie est tout simplement devenue beaucoup plus facile, cependant, je ne suis bien que depuis quelques mois. Je me sens toujours très euphorique et, pour le moment, je ressens toujours la réalité de tout l’événement.

    Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Je suis encore plus proche de ma famille, mais mon cercle social a changé. Nombre de mes amis se sont éloignés de moi, mais une petite poignée est plus proche de moi que jamais et je me suis fait beaucoup de nouveaux amis depuis cette expérience.

    Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement en conséquence de votre expérience ? Incertaine. A vrai dire je n’ai jamais été très portée sur la religion. Je n’ai toujours pas foi en une religion particulière, toutefois, cela a renforcé ma croyance en la spiritualité, en l’au-delà et en la puissance de notre propre moi supérieur (âme).

    Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui. Je suis en mesure de retrouver cette sensation de « lien », d’être aimé, de ressentir les autres êtres autour de moi, particulièrement lorsque je suis immobile dans un environnement tranquille.

    Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui 

    (source : nderf)

     NDE Historiques

     Cléonyme d'Athènes

    Proclus, philosophe grec du ve siècle av. J.-C., rapporte la vision de Cléonyme qui raconte que son âme, "dégagée" de son corps, s'est élevée au point d'avoir une vision du monde en dessous d'elle :

    « Cléonyme d'Athènes, … navré de douleur à la mort d'un de ses amis, perdit cœur, s'évanouit. Ayant été cru mort, il fut, le troisième jour, exposé selon la coutume. Or, comme sa mère l'embrassait…, elle perçut un léger souffle. Cléonyme reprend peu à peu ses sens, se réveille et raconte tout ce qu'il avait vu et entendu après qu'il avait été hors du corps. Il lui avait paru que son âme, au moment de la mort, s'était dégagée, comme de certains liens, du corps gisant à côté d'elle, s'était élevée vers les hauteurs et, ainsi élevée au-dessus du sol, avait vu sur la terre des lieux infiniment variés quant à l'aspect et aux couleurs, et des courants fluviaux invisibles aux humains. Elle était parvenue enfin à un certain espace consacré à Hestia [Vesta des Romains : divinité gardienne du foyer], que fréquentaient des Puissances démoniques sous la forme de femmes d'une beauté indescriptible… »

    — Proclus, Commentaire sur La République de Platon, XVI° dissertation, 114, trad. A.-J. Festugière, Vrin, Vrin, 1970, t. III, p. 58-59

    Grégoire de Tours

    Historien franc du vie siècle, rapporte le témoignage de Salvi qui après avoir été cru mort, se réveille en s'écriant :

    «  (...) O seigneur miséricordieux, qu'as tu fait de moi pour me permettre de revenir dans ce lieu ténébreux qui sert d'habitation au monde alors que ta miséricorde dans le ciel était pour moi préférable à la vie détestable de ce monde ?. (...) Lorsqu'il y a quatre jours vous m'avez vu inanimé dans la cellule qui tremblait, j'étais appréhendé par deux anges et transporté dans les hauteurs des cieux en sorte que je m'imaginais avoir sous les pieds non seulement ce monde du siècle hideux, mais encore le ciel, la lune, les nuages et les étoiles. Ensuite par une porte plus brillante que cette lumière je fus introduit dans une demeure dont le pavé était brillant comme l'or et l'argent, la lumière ineffable, l'ampleur indescriptible. Une multitude des deux sexes la couvrait en sorte qu'on ne pouvait absolument pas se rendre compte de la profondeur ni du front de cette foule…Et j'entendis une voix qui disait "Que cet homme retourne dans le siècle parce qu'il est nécessaire à nos églises" On entendait seulement la voix car celui qui parlait, il était absolument impossible de le discerner. (…) Après avoir prononcé ces paroles à la stupeur de ceux qui étaient présents, le saint de Dieu recommença à parler avec des larmes dans les yeux : "Malheur à moi parce que j'ai osé révéler un tel mystère… »

    — Grégoire de Tours, Histoire des Francs, Livre VII, Chapitre I

    (source : .wikipedia)

     
     
    voir également :
     
     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"