• Les ovnis font naître une nouvelle conscience

    Mystère des ovnis

    LES OVNIS font naître une nouvelle conscience 

    La Citoyenneté Galactique,

    Une nouvelle approche de l'Ufologie par la Sociologie

     Les ovnis font naître une nouvelle conscience

    (image : stumbleupon

    La Citoyenneté Galactique va représenter dans les décennies à venir, l'émergence d'une nouvelle conscience de la Vie et de notre place dans l'Univers. La pensée élargie du "Nous ne sommes pas seuls dans l'Univers" fait son chemin, face aux milliers de manifestations inexpliquées, présentes dans le monde entier, et boudées ou ridiculisées jusqu'à présent par les instances officielles.

    Des photographies, des vidéos, des témoignages de tous bords, de tous pays, montrent qu'il se passe quelque chose de plus en plus flagrant, dans notre ciel et sur la Terre, que beaucoup ne sont pas encore prêts à admettre pour différentes raisons...

    Une nouvelle Ufologie est en train de naître, qui amènera une réflexion plus étendue sur le phénomène des "ovnis", plus en relation avec notre perception de la réalité et nos facultés cognitives et intuitives. 

    Des ufologues, des philosophes, des psychologues, des physiciens, des scientifiques de diverses disciplines, des journalistes d'investigation, des écrivains, se rassemblent pour étudier cette question cruciale avec rigueur, mais aussi avec ouverture d'esprit.  C'est le défi à relever pour notre espèce dans les années à venir, afin de faire évoluer notre Humanité vers plus  de conscience, pour mieux comprendre  son environnement immédiat, mais aussi  son environnement planétaire, stellaire et cosmique.

    Les perceptions sensorielles et celles qualifiées "d'extra-sensorielles" sont des ouvertures vers un nouveau paradigme, une pensée élargie, loin des éternelles boutades sur les "petits hommes verts".  Rien n'est tout à fait "physique" ni "non-physique", puisque tout est "énergie".

    La science actuelle et la nouvelle physique, devront apporter leur contribution à cette compréhension, qui existait déjà dans les traditions ancestrales sous forme de spiritualité.  Soyons ouverts à toute réflexion et hypothèse, pour rencontrer "consciemment" ceux qui sont apparemment déjà là.... 

    Les Emanants 

     

    Les ovnis font naître une nouvelle conscience

     

     Les ovnis font naître une nouvelle conscience

     Biographie de l'auteur

    Sylvie Joubert est docteur en sociologie de lUniversité René Descartes - Paris V Sorbonne depuis 1989. Ses travaux sociologiques sont marqués par un recul à légard des dualités intellectuelles et universitaires courantes : réel et virtuel, phénomène et noumène, vrai et faux, visible et invisible, exotérique et ésotérique, sont pour elle les dichotomies dun vieil entendement nayant plus de raison dêtre.

     LES OVNIS ET LA CONSCIENCE HUMAINE 

    Présentation du livre

    Humains et extraterrestre... la rencontre ...

    Il y a nous, les humains, apparemment isolés sur notre petite planète et puis il y a « les autres », les extraterrestres. De ces « autres », l'ufologie et les parasciences en général nous parlent incessamment, relatant quantité de contacts qui ne sauraient être ramenés à une simple illusion. Tandis que les traces de cette coprésence se cumulent numériquement par l'image, le son ainsi que des témoignages venus des quatre coins du monde, nos institutions se calfeutrent dans le déni, donnant ainsi l'impression d'être dépassées par les faits et incapables de gérer ces données au bénéfice des humains peuplant la Cité. Cette proxémie avec les « autres » introduit dans nos vies un paramètre extragéographique impactant l'idée que nous nous faisons de la citoyenneté, générant la notion nouvelle d'exocitoyenneté. L'ufologie non seulement répond à cet appel, mais contient les prémisses de cette mutation cosmique. De toutes les parasciences, c'est elle qui nous parle le mieux du nouveau paradigme en train d'émerger, celui-là même que les gouvernants tentent précisément d'occulter. En donnant à penser autrement le monde, celui de ses origines autant que celui de son devenir, en remettant en question ce qu'est le réel, les ufologues nous rappellent que les certitudes sont fragiles et que toutes nos institutions : politiques, scientifiques, religieuses, ne produisent jamais que des vérités éphémères, parfois frelatées, et qu'il faudra à un moment ou à un autre totalement revisiter.

    Source : feairplane  

        

     Ovnis et conscience

    Le site

    LES OVNIS ET LA CONSCIENCE HUMAINE 

    Créé en mars 2015, le site "OVNI & Conscience" est le prolongement virtuel de l'ouvrage collectif du même nom, publié chez JMG Editions, qui regroupe les auteurs suivants :

    BONVIN, Fabrice, psychologue et essayiste
    GUILLEMANT, Philippe, physicien et ingénieur Centrale Paris et chercheur au CNRS
    JAILLAT, Jean-Jacques, philosophe et psychologue
    LETERRIER, Romuald, ethnobotaniste
    ROBIN, Daniel, ufologue
    SOLAL, Philippe, philosophe des sciences et professeur agrégé de philosophie à l’INSA
    ZURCHER, Eric, essayiste

    La plateforme "OVNI et Conscience" se propose de réunir des spécialistes venant des disciplines les plus diverses (psychologie, psychiatrie, sociologie, philosophie, physique, astronomie, etc.), pourvu qu’ils abordent les problématiques du lien entre les OVNIs et de la Conscience en s'appropriant les objectifs suivants :

    1. Investir le phénomène OVNI à partir des nouveaux cadres théoriques offerts par la physique de l’information

    2. Produire des réflexions et des analyses sur le rôle de la conscience et des états modifiés de conscience dans le contexte du phénomène OVNI

    3. Aller au-delà du concept d’“extraterrestre” pour adopter celui de “facteur exogène”, autorisant une conception plus large du phénomène et l’affranchissement de toute école de pensée

    Source : ovniconscience 

       
     
    Les OVNIS, la conscience et l’information

    Par Philippe Solal

    Les consciences exogènes qui se manifestent à nous semblent s’être exonérées de l’espace et du temps et ne pas se situer dans le “plan horizontal” de notre univers, où (à ma connaissance) rien ne permet d’affirmer que les lois de la physique aient évolué. La vitesse de la lumière est une constante qui n’a pas subi de variation et ce que nous dit la science est que sur le plan horizontal de notre univers, les lois de la mécanique sont remarquablement homogènes.
    Une des thèses développée dans l’ouvrage OVNIS et CONSCIENCE, consiste à dire qu’il existe un autre plan, vertical, qui traverse le premier et qui se définit en termes de niveaux de conscience.

    Par quoi se définit un “niveau de conscience” ?

    Par la quantité d’informations dans laquelle une conscience donnée vit, se définit, baigne, organise son monde conscientiel. Beaucoup d’indices nous laissent à penser que les “consciences exogènes”, qui se jouent si facilement des lois de notre physique, maitrisent le paramétrage informationnel de notre monde conscientiel, celui qui est produit (à notre insu) par notre collectif de consciences humaines.De ce point de vue, les lois de la physique (de notre monde) sont assimilables/comparables à des paramètres informatiques que les consciences exogènes maitrisent totalement. Le temps est le résultat du balayage (par la conscience) de l’information, et c’est en cela qu’il est une pure illusion: le temps “vrai” est un éternel présent, où toutes les données (tous les possibles) coexistent. C’est là un des aspects de la théorie de Guillemant mais aussi d’Etienne Klein et d’autres avant eux. Philippe Guillemant propose de réinjecter de la liberté (libre-arbitre) dans ce modèle. La conscience a le choix de s’aiguiller vers une ligne de vie plutôt qu’une autre, comme sur un CD-ROM où nous avons la possibilité de choisir entre divers scénarios d’un jeu.  ne reste plus qu’à les lire, la conscience étant comparable à la tête de lecture du CD-ROM
    Le phénomène OVNI nous apprend que les consciences exogènes connaissent nos différentes lignes de vie et leur possibilité de “lecture”, mais elles savent aussi que nous pouvons faire des choix d’aiguillage, qu’elles tentent discrètement d’influencer. Elles peuvent arrêter la course du temps c’est-à-dire stopper le balayage par la conscience (d’un contacté par exemple) de l’information, et donc la lecture de sa ligne de vie: d’où les effets de “missing time” et le phénomène de “facteur oz”. Je sais que cela peut paraitre invraisemblable mais c’est ce que révèle l’analyse des cas des contactés (type Pierre Monnet).

    C’est, en définitive, notre liberté qui donne sens à l’incursion des consciences exogènes dans notre monde conscientiel. Si tout était déjà écrit (comme dans un disque dur sans réécriture possible = univers-bloc figé), ces incursions n’auraient aucun sens puisqu’il n’y aurait nul contrôle à exercer, nulle influence à distiller.

    Je conseille, pour terminer, la lecture de ce petit article, absolument capital, et en particulier son dernier paragraphe, là où JohnWheeler compare l’expérience des fentes de Young avec les effets de dédoublement de la lumière à travers les galaxies qui jouent le rôle de lentilles gravitationnelles. On voit bien comment l’univers dans son entier est une représentation pour une conscience, et que ce qu’il est dépend d’elle. Ce point vient conforter l’idée que toute la réalité phénoménale est une interaction entre la conscience et l’information.

    Source : feairplane 

      

     Présentation

    Deux grandes énigmes de la science, la Conscience et les OVNIS, se rencontrent dans cet ouvrage collectif rédigé par des auteurs de premier plan qui, pour la première fois, entrecroisent leurs discours. Des scientifiques issus des sciences dures (physique) et des sciences humaines (psychologie, ethnologie), un philosophe des sciences, des ufologues-enquêteurs et des témoins analysent le phénomène OVNI à la lumière de ces deux énigmes et à partir de leurs domaines de compétences respectifs. 
     
    LES OVNIS ET LA CONSCIENCE HUMAINE 
    Leurs analyses nous apprennent que celles-ci se pénètrent l'une l'autre et s'influencent réciproquement : dans de nombreux cas les OVNIS modifient la conscience des témoins qui voient s'élargir leurs capacités de perception. En retour, la conscience, ainsi modifiée, paraît plus apte à entrer en contact avec des formes d'intelligences évoluées et inconnues qu'il nous faut appeler des consciences exogènes. Que nous enseigne cette réciprocité ? De quelle manière nous permet-elle de jeter une lumière nouvelle sur le mystère des OVNIS ? La réponse à cette question s'appuie sur les avancées les plus récentes de la physique qui voit s'ouvrir à elle un nouveau paradigme : celui de l'information. A travers les promesses de la physique de l'information, un nouveau cadre théorique s'offre à l'ufologie qui lui donne les moyens de faire le lien entre la conscience et les OVNIS et de penser ainsi leur singulière réciprocité. Initiative sans précédent, cet ouvrage propose d'investir ce nouveau cadre qui interroge la nature de ce que nous appelons la matière, entreprise que seule une approche multidisciplinaire autorise. La cohérence de ses différentes contributions esquisse ainsi l'émergence d'une nouvelle ufologie, dont les répercussions vont bien au-delà de sa problématique pour suggérer une nouvelle conception de la Réalité. Une véritable révolution ! 

      

      

    Publié le 09/06/2015 - Interview de Fabrice Bonvin, psychologue - Sur "ovniconscience"

    Une nouvelle conscience grâce aux Ovnis

    1. Fabrice, peux tu nous parler de cet ouvrage qui réunit plusieurs co-auteurs. Comment ce projet est-il né ?
    Je suis parti d’un constat tout simple : le phénomène OVNI n’est ni reproductible en laboratoire, ni contrôlable. De plus, sa matérialité – car il a une composante physique indéniable – nous échappe, elle paraît évanescente. Le phénomène ne se laisse pas approcher d’une manière classique et orthodoxe, telle que la Science l’autorise. Les outils, la méthode scientifique ne sont pas adaptés. Il a donc fallu se montrer créatif, adopter une approche singulière. C’est ce que j’ai entrepris dans mon premier ouvrage « OVNIs : les Agents du Changement » en retournant les termes de l’équation : plutôt que d’étudier les OVNIs, étudions l’impact des OVNIs sur les témoins. Que nous apprend cet impact sur les mécanismes et les motivations du phénomène ? Et, en dernier ressort, en quoi ces motivations aident à inférer la ou les origines du phénomène ? Ces réflexions m’ont amené à développer un modèle explicatif sous-tendant ces manifestations. 

     Plus que cela, elles ont mis en exergue le rôle que joue la conscience dans le phénomène OVNI. On le sait, le phénomène OVNI interfère sur la conscience humaine de diverses manières : épisode de missing time, développement de capacités psi, adoption de nouvelles valeurs et visions du monde, transfert direct d’information du phénomène vers le témoin, etc. Ces constats ne sont pas anodins, ils constituent une constante du phénomène. Cela fait dire à un chercheur comme Jacques Vallée que « ce phénomène a une interaction profonde avec la conscience humaine ». Je suis donc parvenu à la conclusion qu’étudier le phénomène OVNI sans prendre en compte le rôle de la conscience humaine dans ses manifestations, c’est comme vouloir comprendre le fonctionnement d’un transistor en négligeant l’existence des ondes. Ma compréhension du rôle capital que joue la conscience dans les diverses modalités d’expression du phénomène OVNI a été renforcée par l’étude des pratiques chamaniques. Les chamanes sont dépositaires d’un véritable savoir-faire en termes de modification des états de conscience. Ils sont des techniciens de la conscience. Ils savent comment naviguer au sein d’autres réalités, comment se mettre en contact avec d’autres intelligences que l’on peut qualifier d’ « exogènes ». Eux-mêmes se disent en contact avec des formes d’intelligence évoluées que certains assimileraient à des entités « extraterrestres » et/ou issues d’autres dimensions. Je reste persuadé que l’ufologie gagnerait énormément à s’approcher du chamanisme. Certains chercheurs l’ont déjà compris, j’en veux pour preuve Graham Hancock ou encore notre contributeur Romuald Leterrier.(...)

    Source : ovniconscience 

      

     Publié le 30/03/2015 par Philippe SOLAL, Professeur agrégé de Philosophie

    sur le site Ovnis-Direct 

    Une nouvelle conscience grâce aux Ovnis

    Si je devais résumer les conclusions qui sont les miennes, à la suite du travail que j'ai mené avec l'équipe de l'ouvrage "OVNIS et CONSCIENCE", je les résumerais par les 12 points suivants. Inutile de préciser que ces points débordent largement le cadre de la science et atteignent pleinement le domaine de la métaphysique :

    1. La matière perçue n'est qu'une illusion produite par le jeu de la conscience et de l'information, seules réalités véritables.

    2. L'information modifie l'apparence des choses au gré des processus de génération et de corruption (perçus) mais en elle-même, elle est éternelle.

    3. La conscience est éternelle et nous sommes immortels. L'illusion de l’éphémère provient d'une configuration donnée, pour une conscience, de l'information qui structure son monde phénoménal.

    4. L'espace et le temps sont des cadres de la conscience. Nous avons l'illusion du temps qui passe car notre conscience (ce cadre) balaie l'information, laquelle est donnée dans la simultanéité d'un éternel présent (temps vrai).

    5. Notre réalité est "l'écume du Réel" , Réel qui est infiniment plus vaste que ce que l'on croit. Il existe une infinité de mondes co-crées par des consciences cablées entre elles comme le sont des neurones dans un cerveau.

    6. Certains de ces mondes sont bien plus merveilleux que le nôtre, qui est violent, agressif, anxiogène. La densité informationnelle de notre monde nous place dans l'illusion du matérialisme qui est la source de cette violence. Nous sommes victimes de la "pesanteur" de la matière, c’est-à-dire de la densité de l'information qui "pèse" sur notre monde conscientiel.

    7. Des consciences exogènes d'origine inconnue ont compris que la matière n'est qu'un produit de la conscience et jouent avec les paramètres de notre monde comme le joueur d'un jeu vidéo avec le monde créé par son jeu.

    8. Ces consciences exogènes produisent leur apparence phénoménale par la magie d'un simple langage similaire à nos syntaxes informatiques.  Pour elle, le "verbe" est totalement créateur de leur apparence.

    9. Les consciences exogènes interagissent avec notre monde conscientiels sur trois points à la fois, complémentaires et non exclusifs l'un de l'autre: physique, psychique, symbolique. Le phénomène OVNI utilise la symbolique de l'imaginaire technologique, mais d'autres avatars sont utilisés: imaginaire religieux (apparitions mariales) et l'ensemble des phénomènes psi en général (phénomènes spirites) qui sont du même ordre.

    10. La "dimension psychique" ne signifie pas que le phénomène OVNI soit une hallucination subjective mais que la matérialité du phénomène se résout en définitive dans l’interaction de la conscience et de l'information. Il s'agit donc d'une dimension psychique "productrice" et non pas d'un réductionnisme psychologique.

    11. Le sens des interférences des consciences exogènes avec notre monde conscientiel est essentiellement une pro-vocation, c'est-à-dire littéralement un appel à une élévation spirituelle et morale.

    12. La vérité est un non-oubli (grec a-letheia), c'est-à-dire le souvenir progressif par l'homme que sa nature est uniquement spirituelle, comme l'avait posé Platon au IVe siècle av. JC.

    Source : ovnis-direct 

    Philippe Guillemant (Physicien) et "la théorie de la double-causalité"

    Une nouvelle conscience grâce aux Ovnis

    SON SITE 

     Une Théorie de la Synchronicité, du Temps et de l'Esprit, qui explique le mécanisme des coïncidences étranges

      Philippe Guillemant est un  physicien français diplomé de l'Ecole Centrale Paris et de l'Institut de Physique du Globe. Il possède un Doctorat en Physique du Rayonnement et une Habilitation à Diriger des Recherches. Il est l'auteur de nombreux brevets et publications dans le domaine du chaos, des réseaux de neurones et de l'intelligence artificielle. Il est le fondateur de deux entreprises de technologies innovantes licenciées par le CNRS (Synapsys et Uratek) ce qui lui a valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS.

     "Comprendre le phénomène ovni exige, avant toute chose, de revoir notre conception de la réalité. Allons-y, le plus brièvement possible. Le temps, l'espace et la matière n'existent pas tels qu'on les perçoit, c'est ce que la physique nous apprend. Ce qu'on perçoit est donc produit par la conscience, via le filtre constitué par le cerveau. On sait aujourd'hui que ce qu'on appelle le vide contient incommensurablement plus d'informations que toute la matière de l'univers, ce qui peut se comprendre dans la mesure où l'univers est essentiellement fait de vide, et même la matière elle-même. Sur cette figure, la mer représente le vide. Le vide nous parait vide parce qu'à notre échelle, les vagues qui représentent les informations du vide sont invisibles."

    Source : doublecause   

      

     L'échelle de Kardashev

    Voir la PAGE

    Si une autre civilisation intelligente est apparue à un moment donné dans l’Univers, elle peut avoir émergé à peu près n’importe quand entre disons -10 milliards d’années et aujourd’hui. Cela veut dire que si nous prenons une autre civilisation extraterrestre au hasard, son âge technologique est probablement de quelques milliards d’années en moyenne !

    Quelques milliards d’années de progrès technique, imaginons ce que cela implique, ce que cela donne ? Non, nous ne pouvons pas imaginer. Nous sommes totalement incapables de ne serait-ce que concevoir ce que sera notre technologie dans 1 000 ans, alors imaginer dans 5 milliards d’années !

    Et pourtant, la majorité des civilisations extraterrestres en sont probablement là. Si le progrès technique suit réellement une marche exponentielle, même des analogies foireuses du genre « nous sommes par rapport à eux ce que les unicellulaires sont par rapport à nous » sont encore très très en-deçà de la réalité.
    Bref, si on met tout cela bout à bout, on conclut qu’il est scientifiquement raisonnable de penser que d’autres civilisations extra-terrestres existent, et que leur niveau de technologie dépasse l’entendement.

    Et, il est fort probable qu’ils nous aient repéré depuis fort longtemps, qu’ils nous aient rendu visite depuis fort longtemps, qu’ils nous connaissent mieux que nous nous connaissons nous même depuis fort longtemps, qu’ils nous observent depuis fort longtemps, qu’ils nous côtoient discrètement depuis fort longtemps…

    On pourrait également supposer que l’Univers est donc certainement peuplé de civilisations invisibles les unes des autres à cause d’écarts gigantesques de niveau technologique.

    Souvenons-nous également, l'échelle de Kardashev propose une classification des civilisations en trois types, basée sur le postulat d'une progression exponentielle. 

    Une civilisation de type 1 est capable d'accéder à l'intégralité de l'énergie disponible sur sa planète et de la consommer.

    Une civilisation de type 2 peut consommer directement l'énergie d'une étoile.

    Une civilisation de type 3 est capable de capter la totalité de l'énergie émise par sa galaxie.

    Et enfin une civilisation de type 4 serait capable de maîtriser l’énergie de… l’Univers ! 

    Partant de là, notre civilisation n’en est pas encore arrivée à celle de type 1, nous pourrions y parvenir dans 200 ans environ !
    Une civilisation dite de « type 1 » est capable d'utiliser toute la puissance disponible sur sa planète d'origine, elle dispose d’assez d’énergie pour modifier à volonté son propre climat, modifier l’activité des tremblements de terre, modifier l’activité de volcans.

    Nous utilisons des radiotélescopes et des vaisseaux spatiaux depuis quelques décennies, notre civilisation technique n'a que quelques centaines d'années...

    La consommation d'énergie des civilisations de Type I, II et III représente à chaque fois un bon d'un facteur de plusieurs milliards.

    Pour info, la Terre reçoit environ un milliardième de l'énergie solaire et les humains utilisent environ un millionième de cette quantité. Ainsi nous consommons environ un millionième de milliardième de toute l'énergie solaire irradiée dans l'espace !

    Nous n’allons pas tarder à découvrir courant des années 2020, et à admettre une fois pour toute que la vie existe partout ailleurs dans l’univers, en 2018 les scientifiques placeront sur orbite le JWST, un télescope de 8 m de diamètre capable de détecter la lueur d'une lanterne tenue par un astronaute sur Mars !

    Par définition, une civilisation avancée doit se développer plus rapidement que la fréquence des catastrophes représentant un danger pour sa survie.

    Etant donné que les grands impacts de météoroïdes se produisent en moyenne une fois tous les quelques milliers d'années, une civilisation de Type I doit maîtriser le vol spatial pour dévier les corps dangereux durant cette période, ce qui ne devrait pas être un problème. Les périodes interglaciaires peuvent s'étendre sur plusieurs dizaines de milliers d'années et une civilisation de Type I doit apprendre à modifier le climat durant cette période.

    Tout cela pour dire que les civilisations de type 1 dans l’univers doivent se compter par millions si ce n’est en milliards ! Idem pour les civilisations de type 2 et celles de type 3, et celles de type 4 !

    Tout cela pour dire que oui des êtres extraterrestres nous ont côtoyés dans le passé, nous côtoient actuellement, et nous côtoieront dans le futur !

    Tous ceux qui affirment haut et fort qu’ils sont là, qu’ils sont bien présent sur Terre, ne sont pas écoutés, ne sont pas pris au sérieux, sont ridiculisés, pourtant la plupart côtoient ou ont côtoyés les sommets du pouvoir, ou sont de brillant scientifiques !

    Quelques noms ?

    L’Ex Ministre Canadien de la Défense Paul Hellyer, Le physicien primé Paul Davies, Le Dr Robert Trundle, Brain Cox scientifique Britannique, le professeur Jonathan Malkisom Université de Californie, Karen Hudes ancienne conseillère de la banque mondiale, l’astronaute Edgar Mitchell, Marina Popovich Colonel retraité de la Force aérienne soviétique, Jean Gabriel Greslé ex commandant de bord à Air France et ancien pilote de chasse à l'Air Force, Robert Dean, ancien militaire américain …et bien d’autres encore !

    Et Ronald Reagan ne disait sans doute pas autre chose quand il nous posait cette question : Et pourtant, je vous le demande : Une force extraterrestre n'est-elle pas déjà parmi nous ?

    Source : homme-et-espace 

     Voir aussi

    les-ovnis-et-la-physique-de-l-information-

    Quand l'esprit influe sur la matière 

    La noétique

    L'ADN

    Le Tychoscope

     

    Sciences de l'univers

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"