• ALIEN PROJECT - Les Êtres de Nazca - page 6.

    Archéologie interdite

    PAGE 6 

    ALIEN PROJECT  - Les "Êtres de Nazca" ou "momies du Pérou "

     La conférence du 19 novembre 2018 à LIMA - PÉROU

    Tous les résultats en détails sur le site de ALIEN PROJECT

    PAGE 1 : Les début de l'affaire, premières photos des momies.

     PAGE 2 : Début des analyses des échantillons.

     PAGE 3 : Radiographies, examens, scanners, détails des entités.

     PAGE 4 : Nouvelles radios et analyses - 3 nouvelles momies de 60 cm

     PAGE 5 : Projet de Loi pour protéger les momies, nouvelles planches et radios

      PAGE 6 : La présentation officielle des momies au Congrès de la République du Pérou à Lima 

    Les scanners 3D des momies Maria et Josefina

    PAGE 7   : Des nouveaux corps

    La page des vidéos ICI  

    "Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours existé" A. Shopenhauer

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    POUR LA PREMIERE FOIS, une présentation officielle à haut niveau d'une grande découverte archéologique au PEROU.

     La conférence du 19 novembre 2018 à LIMA - PÉROU

    au Congrès de la République Péruvienne à l'initiative du député Armando Villanueva  

    Avec vidéos des exposés traduites en français ! 
    https://www.the-alien-project.com/momies-de-nasca-josefina/
    https://www.the-alien-project.com/momies-de-nasca-victoria/

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Photo : de g à dr ( Conférence de Presse) : José de la Cruz Rios - Mexique (Biologiste) - Thierry Jamin - Cusco  (Archéologue Historien Géographe) - Dr Salas Alfaro (Docteur en Radiologie et Scanners) Cusco Pérou - Le Congressiste A. Villanueva (Pérou) - Dr José Salce Benitez (Expert en Médecine Légiste Armée Mexicaine - Mexico) - Clara Martinez (Dr en neurosciences et épi-généticienne) - Dimitri Galedki - (Médecine faciale université de St Petersburg – Russie)

    Sous l’égide du congressiste Armando Villanueva auteur du projet de loi pour la PRESERVATION OFFICIELLE des momies de Nasca, une présentation officielle des résultats d'analyses au Congrès de la République du Pérou a eu lieu LE 19 NOVEMBRE 2018 à 9h (Pérou) et 15h (France) avec les célèbres journalistes Jois Mantilla, de Lima, et Jaime Maussan, de Mexico, son équipe de Tercer Milenio, et l'équipe nord-américaine de Gaia.com. La présentation officielle des derniers résultats ADN, C14, histologiques, tomographiques, etc. seront diffusés en direct depuis le Congrès de la République du Pérou, en streaming, en langue ESP sur la chaîne Tercer Milenio et en français sur la chaîne WEB Nurea TV. Une conférence de presse a suivi cette présentation. 

    A cette occasion, tous les résultats des analyses ont été présentés : Les métaux, l'histologie, les datations C14, les analyses ADN, les scanners HD, etc...par les scientifiques et intervenants internationaux sur cette affaire historique; Après deux ans de travail acharné de la part de tous ces chercheurs, le moment est venu de faire connaître au monde cette découverte extraordinaire. Mais  les analyses continuent  pour aller encore plus loin dans cette affaire... !

    La présentation des résultats

    La Conférence de Presse

    Le debriefing 

     Pétition "Momies de Nazca"

    Le 19 novembre 2018 ont été présentés au Congrès de la République du Pérou, les résultats des analyses effectuées sur des corps d'êtres tridactyles, trouvés à Nazca (Pérou), appartenant à deux espèces et caractéristiques non humaines. Les résultats de l'analyse de l'ADN ont montré qu'il n'y a pas d'êtres similaires sur Terre. Les images de la structure physique des créatures selon les scientifiques qui les ont analysées ne ressemblent en rien à ce que l'on sait et les tests au carbone 14 ont donné un âge de 1000 ans et de 1780 ans. Nous demandons au gouvernement et au Congrès de la République du Pérou d’enquêter sur ces organismes au sein des universités et du ministère de la Culture du Pérou.

    Soutenir cette demande

    Iconographie du Pérou - montrant un être à 3 doigts et ses côtes  et un condor 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    LES RÉSULTATS DES ANALYSES DE JOSEFINA

    Par JOSE DE LA CRUZ RIOS - Mexico - Biologiste - Secrétariat de la Santé - Campeche
    Mexique - Recherches en microbiologie

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Source photos scanners HD et tous les résultats ICI  : the-alien-project.com/resultats-analyses

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Josefina est un Être tridactyle, elle mesure 58,50 cm, et elle est de type humanoïde.

    La tête est macrocéphale et en vue latérale nous pourrions dire qu’elle est en forme d’amande.

    Son museau est petit, le condyle occipital est prononcé, le cou est rétractile.

    Elle n'a pas de dentition, mais une petite bouche avec un système d'alimentation permettant la déglutition de liquides mais pas la 

    mastication. Ces spécimens de 60 cm environ, n’ont pas de dents, mais une structure faite de deux plaques de type osseux.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     L'ouverture de la bouche

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Le système de déglutition passe par un canal derrière la colonne vertébrale 

    Comme les autres spécimens d'environ 60 cm étudiés (Albert, Victoria et les trois de la Familia), elle n’a pas de cheveux, pas de pavillon auriculaire, pas de cloison nasale, pas de tétons, la peau est de type kératinisée (écailleuse), entre autres caractéristiques.

    La main se trouve en pronation, laquelle a trois doigts qui se terminent avec une « griffe » aplatie. Un seul os forme l'avant-bras
    et la même chose pour la jambe, il n'y a ni radius, ni cubitus, ni tibia, ni péroné.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Il y a un os faisant office d'omoplate qui forme la ceinture thoracique avec les clavicules fusionnées, ce qui correspond à ce que
    l’on appelle une « furcula ». La clavicule est typique des oiseaux ou des dinosaures.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Le disque cervical est triangulaire alors que celui de l'humain est rond. Elle a 9 paires de côtes, plus 2 côtes flottantes.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Les mains sont composée d'un os carpien, et comporte 3 doigts comprenant 3 phalanges + la griffe - et les pieds ont 3 orteils comprenant 3 phalanges se terminant par une griffe aplatie. Cette caractéristique tridactyle (3 doigts) est propre aux théropodes (dinosaures éteints).

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    L'épiphyse inférieure de l'os de la jambe se rétrécit dans sa partie médiane et sert de plante de pied avec un os à caractère creux, il n'y a pas d'os propre au pied. La morphologie du pied de ce spécimen rappelle en similitude celles de l'oiseau appelé casoar. Son bassin est composé d’os séparés de forme semi-circulaire, donc il n’y a pas une structure pelvienne. Il est important de signaler ici que comme chez d’autres groupes de dinosaures disparus, le Herrerasaudidae (dinosaure saurischiens) présentait aussi deux vertèbres qui remplissaient la fonction de Sacrum

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Le sexe semble gonochorique, ce qui signifie qu’il y a des femelles et des mâles. Sa reproduction serait de type ovipare.

    Sa démarche est de type bipédique plantigrade.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Il faut signaler que ce spécimen a un Foramen Magnum de forme carrée (!), totalement différent de n’importe quelle espèce connue sur terre ! Et à l’arrière se trouve l’atlas, le premier os qui supporte toute la colonne.

    Le crâne est très léger, On remarque des pneumatisations dans la cavité crânienne. il comporte des « fenêtres », ce sont trois
    ouvertures qui se situent derrière l’orbite oculaire, dans la région temporale. Scientifiquement parlant ils ne correspondent à aucune
    identification connue.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Compte tenu de la position des orbites, elle pourrait
    avoir une vision à 180°

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Les os sont creux ainsi que les vertèbres et s'apparentent aux théropodes (dinosaures éteints)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Les paquets nerveux passent derrière les vertèbres cervicales, comme le système de déglutition. 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Appareil reproducteur complet et cohérent.

    •Par un cloaque, on accède au vagin où se trouve le col de l'utérus, qui est relié à l'intérieur de l'utérus, puis par un allongement ou un oviducte, on trouve l'infundibulum où l'ovule est libéré dans la cavité abdominale, pour atteindre sa maturité et ensuite être expulsé par son passage dans le vagin et par le cloaque. 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Il y a 3 œufs de taille variable (27, 34 et 25 mm) et symétrique, caractéristique des reptiles.

    Ces oeufs sont en état de calcification, 

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Un quatrième œuf en développement (le point blanc au bout du conduit ovarien en violet, qui fait 2,5 mm)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

     Un EMBRYON semble en développement dans l'un des oeufs de Josefina ! 

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

      ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6. ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Ascendance commune Joséphina ne correspond à aucune espèces connue d'après sa biologie. Mais l'anatomie de ses mains a des correspondances avec les pattes des dinosaures vélociraptors (espèce éteinte), et les Archéoptéryx (un genre de dinosaures à plumes disparus).

     Implant métallique de Josephina (85% de cuivre)

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Cet échantillon est composé à 85 % de cuivre, on peut noter de l'oxydation comme la cuprite ou la ténorite, ou des minéraux d'altération comme l'atacamite ou la brochantite. Ce cuivre contient également des impuretés (fer, soufre, ...).

    ALIEN PROJECT  - Archéologie interditeLes Etres de Nasca - page 6

    Cet échantillon est tout à fait concordant avec un objet d'époque précolombienne dans sa composition chimique et les méthodes de raffinage connues à l'époque. 

     

      Analyse du pectoral de Josefina par le laboratoire INGEMMET à Lima au Pérou. 

    On remarquera que le centre de l'implant est constitué en plus forte proportion de carbone (bleu)

    oxygène (orange) et silice (vert) 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

     L'alliage appelé "TUMBAGA"  pendant la période pré-colombienne, était constitué d'or, de cuivre et d'argent 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Le Professeur Robert Whetten, chercheur en Physique chimique à l'Université du Texas
    (San Antonio UsCA) parle de l'importance de la métallurgie moléculaire, basée sur l'analyse spectrométrique de la tumbaga,
    au Congrès Nanotech 2018. Il dit : "Les scientifiques sont fascinés par les particules d'Or, l'argent et de cuivre à échelle nanométrique, ces nanoparticules ont les mêmes dimensions que les protéines".

      Les Cultures Nazca, Mochica et Paracas, situées dans le nord et le sud de la côte Pacifique du Pérou, (1000 ans av JC à 750 après JC) étaient des sociétés ayant un grand développement technologique, et une complète organisation sociale.
    Avec des techniques de métallurgie, comprenant un vaste usage du cuivre (Cu), de l'argent (Ag), et de l'or (Au) pour les ornements, les armes et les outils. Ils ont développé une technique sophistiquée pour dorer le cuivre, avec une couche d'or extrêmement fine et homogène.
    Les natifs de la culture Lambayeque (culture andine) l'ont appelé "tumbaga" pour le mélange d'or avec du cuivre et de l'argent.
    La "tumbaga'" est un mélange d'or avec du cuivre, les deux uniques métaux de couleur que l'on connaît.
    L'or fond à 1060 °C et le cuivre à 1083° C. Un alliage des deux métaux qui contiendrait  15% à 40% de cuivre fond à 200° de moins que l'or.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     On peut former une recouvrement d'or fin sur du cuivre avec la réaction électrochimique Redox, en l'immergeant pendant environ 5 mn. La pellicule dorée peut se fixer par cuisson de 500 à 800 ° C.(La solution doit être alcaline pH = 9)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Les objets en "tumbaga" étaient souvent réalisés avec la technique de la cire.  L'alliage utilisé était  un mélange de cuivre (80%), d'argent (15%) et d'or (5%), les concentration variant d'un objet à un autre. Quand l'objet sortait du moule, il était brûlé, ce qui avait pour effet de d'oxyder le cuivre en surface, le transformant en oxyde de cuivre, qui peut s'éliminer manuellement. L'objet était plongé dans un bain d'oxydation, qui contenait su chlorure de sodium (sel), et du sulfate de fer. Ce processus permettait d'éliminer l'argent, présent sur la surface, et permettant de laisser seulement l'or. 

     

     

     

     ETUDE HISTOLOGIQUE DE LA PEAU de Victoria

    Par Jose de la Cruz Rios Lopez

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    CECI CONFIRME UNE BIOLOGIE DE TYPE REPTILIENNE CHEZ CES CREATURES

     

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6. LES METAUX DES AUTRES IMPLANTS 

    Voir pour plus de détails sur les métaux des entités, sur la page du site Alien Project 

     ALBERTO, sa prothèse de hanche est constituée de 50% d'argent et de 25% de cuivre. 

    L'utilisation semble évidente dans le sens d'une réparation et d'une aide à la mobilité

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6. ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Implant métallique annulaire d'une main tridactyle seule

     78% de fer - 16% de chrome - 5% de carbone

    Ne correspond pas à un objet d'époque précolombienne : civilisations ne maîtrisant pas l'extraction et le travail du fer.

    (Utilisation de cet objet indéterminée). 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6. ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Implant métallique d'une main tridactyle seule

    60% d'or - 30% d'argent - 10% de cuivre

    Composition concordant avec un objet d'époque précolombienne. Alliage connu sous le nom de "tumbaga".

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6. ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Main d'une espèce indéterminée, de type humanoïde inconnue, avec trois doigts, faisant 35 cm à 39 cm de long, présence d'ongles, peau, tendons, et implant avec des motifs géométriques (utilisation indéterminée). 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Objet métallique sous forme de croix 

     73% d'or - 18% de cuivre - 7% d'argent

    Alliage nommé "tumbaga", caractéristique d'objets manufacturés d'époque précolombienne.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.  ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

     Analyse et images de JOSEFINA présentées lors de la conférence de Lima par le Dr José de Jesus Zalce Benitez 

     Docteur Expert en Médecine Légale – médecin légiste et anthropologue légiste  de l'Institut des sciences médico-légales du Mexique (INACIF) Chef de médecine légale du Secrétariat de la Marine et des Forces Armées du Mexique. Diplômé de l’École Nationale d’Anthropologie et d’Histoire (Sipaz).

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6  

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

     La répartition et les datations C14 des Etres de Nasca par rapport à l'Histoire 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    MARIA 

    Analyses et images de MARIA, présentées lors de la conférence de Lima par le Dr Raymundo Salas Alfaro 

    (Spécialiste en Radiologie  et scanners -  Pérou) 

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    (voir les autres radios sur les pages précédentes)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Maria est en position fœtale. Nous observons qu'elle a trois orteils aux pieds et trois doigts aux mains...Nous avons une vision générale du squelette. Une tête allongée,  pas de pavillon auriculaire, pas non plus de cheveux mais nous pouvons voir que toutes les grandes articulations, comme celle des épaules, des coudes, des chevilles, sont intactes, complètement intactes. On voit aussi la colonne vertébrale dans sa totalité avec les côtes au nombre de 12. Les côtes flottantes sont la 11 et la 12.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    5 lombaires et 4 ou 5 qui forment le sacrum coccyx qui ne sont pas représentées à cause de la détérioration de ces os.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     On peut voir une fracture par écrasement avec une réaction sclérotique, ce qui indique qu'après cette fracture Maria a continué à vivre.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    On découvre ici une hernie discale de L3 avec L4 et L4 avec L5 se référant aux vertèbres lombaires. C'est ce qu'on appelle une discopathie ou douleur discale.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Le coeur et le diaphragme de Maria

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Celle-ci est une image qui démontre qu'elle a des mamelons, des glandes mammaires et logiquement dans cette image, par effet de la gravité, comme elle est en position assise, le tissu s’est relâché et a été absorbé et il est resté seulement les mamelons. Ce qui   serait en faveur du fait qu'elle soit de sexe féminin.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Dans la cavité abdomino-pelvienne on peut voir des restes momifiés d'intestins et les fameux coprolithes. Les coprolithes sont des excréments desséchés, pétrifiés. En faisant un examen de ces coprolithes nous pourrions savoir de quoi s'alimentait Maria.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     il y a  toutes les articulations des épaules, des genoux et des hanches, elles n'ont pas été manipulées.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Crâne de Maria - il y a des sutures, coronale et sagittale.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     Mâchoire de Maria : les dents sont en mauvais état mais  toujours là. On peut voir la troisième molaire, ce qui nous indique qu'il s'agit d'une "personne" âgée.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     Restes de l'encéphale à l'intérieur de la cavité crânienne

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     La capacité crânienne a aussi été mesurée, elle est de 1650 cm3, soit 19% de plus que l'humain, un crâne normal est approximativement de 1400 cm3.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Apophyse et Atlas -  ici nous avons une représentation où nous voyons l'atlas et l'axis avec son apophyse odontoïde, qui se connectent parfaitement avec le trou occipital du cerveau (Foramen Magnum).

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     Les globes oculaires paraissent très grands, mais en les mesurant, nous voyons que c’est une orbite tout à fait normale. Elle mesure 41mm, ce qui est habituel.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     Autre caractéristique importante aux pieds c'est qu'elle possède des empreintes digitales linéaires, horizontales. Elles ne sont pas arquées comme celles de l'humain.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Main gauche  - Longueur : 20,223 cm

    Voici la main gauche qui n'a souffert d'aucune avarie, nous voyons que les capsules articulaires sont intactes et la corrélation entre chaque joint articulaire est parfaite.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Main droite : Longueur : 20,127 cm

    Voici la main droite de Maria, où nous voyons que s'articule parfaitement l'articulation radio- carpienne, qui à son tour donne naissance aux cinq phalanges, lesquelles possèdent toujours leurs capsules entre chaque intra articulaire.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Ici nous avons l'articulation radio-carpienne avec les 8 os qui forment le carpe. Nous avons sur la main droite le scaphoïde, le semi-lunaire, le pyramidale, le pisiforme nous allons le voir après et sur la seconde file il y a le trapèze, le trapézoïde, le grand os et l'os crochu (os hamatum).

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Voici la vue latérale où nous voyons le pisiforme, latéralement nous avons l'os crochu (os hamatum) et le pyramidale et le cubitus adossé.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     Pied droit = 22.055 cm

    Vue latérale du pied de Maria où nous voyons le péroné, le tibia, le tibia qui s'articule avec l'astragale et dessous le calcanéum connecté avec le cuboïde qui sont les os des métatarses.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     Pied gauche = 22.773 cm

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    Nous pouvons voir que dans les deux dernières phalanges du doigt inférieur il y a une séparation, ce spécimen dans cette partie à été brisée, le doigt a été cassé (post-mortem).

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

     CONCLUSION DE MARIA

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6

    CONCLUSION : Sexe : Féminin

    Présence de mamelons et bassin ginécoïde

    Age = environ 40-45 ans - Sutures soudées - Mauvais état dentaire

    Lésion pulmonaire cavitaire - Problème vertébral à la D7

    Cause de la mort = naturelle - Capacité crânienne : + 19 % par rapport à l'humain

    Présence de trois doigts aux mains et aux pieds

    5 phalanges présumées 

     

    LES RÉSULTATS DES ANALYSES DE MARIA

    Par JOSE DE LA CRUZ RIOS - Mexico - Biologiste - Secrétariat de la Santé - Campeche
    Mexique - Recherches en microbiologie

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

    Les scientifiques qui ont présenté leurs analyses à la Conférence de LIMA le 19 novembre 2018

    DR SALAS ALFARO

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    DR JESUS ZALCE BENITEZ

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    JOSE DE LA CRUZ RIOS LOPES

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Salvador Angel Romero Martinez  (Bio Informaticien, Lab Abraxas Mexique)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    Dr. Galetskiy Dmitriy Vladislàvovich et Dr Korotkov (Université de St-Petersburg, Russie)

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

    CLARA MARTINEZ

    ALIEN PROJECT  -  Les Êtres de Nazca - page 6.

     

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"