• Les mystérieuses lignes de Palpa.

     Archéologie interdite

    Des nouveaux géoglyphes ont été découverts à Nasca par une équipe Japonaise

    Une équipe de scientifiques japonais a identifié 143 nouveaux géoglyphes représentant des êtres humains, des animaux et d’autres figures dans le désert de Nazca, à 400 km au sud de Lima.   

    Les mystérieuses lignes de Nazca n’ont pas fini de dévoiler leurs secrets. Des scientifiques japonais de l’université de Yamagata ont en effet découvert 143 nouveaux géoglyphes dans les lignes de Nazca et de Pampa de Jumana, à environ 400 km au sud de Lima. Voir ICI 

    Les mystérieuses lignes de Palpa. Les mystérieuses lignes de Palpa.

    Les lignes de Palpa

    On pense que les mystérieuses lignes de Palpa ont été créées 1000 ans avant les plus célèbres lignes Nazca. Les chercheurs ont été en mesure d’identifier jusqu’à présent, plus de 1600 lignes Palpa et géoglyphes. Ces figures énigmatiques sont un mystère profond et ont été créées par le peuple Paracas, bien connu pour ses crânes allongés.

    Alors que la plupart d’entre nous sont plus familiers avec les lignes Nazca, les lignes de Palpa sont une autre collection intrigante et extraordinaire de géoglyphes situés près des lignes Nazca les plus célèbres. Alors que les lignes de Palpa ressemblent à leurs homologues, les dessins énigmatiques sont quelque peu différents, même si les deux sites ont été au centre du débat depuis leur découverte, ces deux sites antiques ont déclenché des histoires mythologiques et paranormales pendant des années.

    Les mystérieuses lignes de Palpa

     Nasca

     Les mystérieuses lignes de Palpa.

     Les mystérieuses lignes de Palpa.

    Les archéologues ne savent pas encore quel était le véritable but des lignes de Palpa, des études archéologiques récentes ont montré que les lignes Palpa pouvaient précéder les lignes Nazca d’environ 1000 ans. Et alors que leur véritable but est inconnu, les chercheurs spéculent que l’humanité ancienne a créé ces formes géométriques complexes et ces figures humanoïdes pour adorer les dieux anciens qui étaient censés contrôler les forces naturelles telles que les tremblements de terre, les sécheresses et les inondations.

    Aujourd’hui, les chercheurs ont observé 1600 représentations stupéfiantes dans la région de Palpa. Mais, à la différence des lignes et des géoglyphes qui couvrent des centaines de kilomètres carrés de la plaine plate de Nazca, les énigmatiques lignes Palpa sont le plus souvent situées sur les flancs des collines de la région ou à l’extrémité des crêtes environnantes.

    Il est intéressant de noter que les énigmatiques « pistes » qui ont été identifiées dans la région n’appartiennent pas aux lignes Nazca mais font en fait partie des intrigantes lignes de Palpa. Ces lignes mystérieuses situées sur les sommets des montagnes sont quelques-unes des caractéristiques les plus énigmatiques de Palpa. Les sommets de montagne aplatis ressemblent étrangement à des pistes d’atterrissage modernes selon de nombreux chercheurs du monde entier, même si les spécialistes s’y opposent fermement.

    Cependant, ces mêmes scientifiques qui s’opposent aux théories non conventionnelles, sont les mêmes chercheurs qui sont incapables d’expliquer comment l’humanité ancienne a créé les formes énigmatiques sur les sommets des montagnes ou comment ils ont créé ces incroyables surfaces énormes dans les montagnes. Certains des sommets de Palpa semblent avoir été coupés ou pressés avec une force incroyable, ce qui donne des formes de pistes incroyables.

     Les mystérieuses lignes de Palpa

     Les mystérieuses lignes de Palpa

    L’un des géoglyphes les plus intéressants (même s’ils le sont tous) que l’on trouve à Palpa est l’étoile ou mandala ancien. Il est intéressant de voir que cette forme « étrange » est représentée dans une région extrêmement éloignée située au sommet d’un plateau montagneux aride, ce qui crée de la confusion chez ceux qui ont pu l’observer directement.

    Les mystérieuses lignes de Palpa 

    Mandala de  55 m de diamètre

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Le Mandala est considéré comme un symbole rituel dans les religions indiennes et représente l’univers. Aujourd’hui, le mandala est devenu un terme générique utilisé pour décrire tout diagramme, carte ou motif géométrique qui représente le cosmos. Le Mandala symbolise également la notion que la vie est, en fait, un cycle sans fin. (source : hellystar)

    Les mystérieuses lignes de Palpa

     Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Découverte de nouvelles lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

     Les mystérieuses lignes de Palpa

     Le Pérou est à nouveau fidèle à sa réputation de conserver encore cachés d’incroyables trésors archéologiques. Grâce à l’apport de drones, une équipe de scientifiques dirigée par Jaime Castillo a ainsi « découvert » 25 nouvelles lignes de Palpa. Ces dernières, moins connues du grand public, sont les très proches voisines des fameuses de Nazca qui ont tant excité l’imagination d’hurluberlus.  Il s’agit dans tous les deux cas d’immenses dessins tracés sur le sol par entassements de pierres ou creusés dans la terre. Ils représentent des animaux, des guerriers ou des figures géométriques.

    Les lignes récemment découvertes sont attribuées à la civilisation de Paracas, qui existât il y a 2000 ans. Elles précèdent et auraient influencé les lignes attribuées à la civilisation Nazca de plusieurs siècles postérieures.

     Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

       

    Les mystérieuses lignes de Palpa

    Les mystérieuses lignes de Palpa

     

     Les mystérieuses lignes de Palpa

    (source : monperou)

     Géoglyphe de KON, le dieu créateur...à Nasca.

    Les mystérieuses lignes de Palpa.

    Cosmovision Nazca - Kon, dieu créateur

    Kon était considéré comme le dieu créateur du monde par les cultures de la côte péruvienne comme les Paracas et Nasca, qui le représentaient volant avec des masques félins et portant de la nourriture, des têtes de trophées et un bâton ; ou avec sa tête et ses yeux proéminents pour ce qui est aussi connu comme le "Dieu oculaire"

    Il est apparu au bord de la mer, depuis le Nord, sans os ni chair, mais sa forme était humaine. Fils du Soleil, il n'a parcouru les montagnes et les vallées qu'avec sa volonté et sa parole. Il crée le monde, il le peuple d'êtres humains à qui il fournit de l'eau et des fruits en abondance. Les hommes oublièrent les offrandes qui lui étaient dues, puis il les punit en emportant les pluies et en transformant les terres fertiles en immenses déserts côtiers. Kon n'a laissé que quelques rivières pour qu'elles puissent être entretenues par l'irrigation et le travail.

    Pachacámac, lui aussi fils du Soleil, viendra des terres du Sud, bannissant Kon et détruisant sa création, pour faire une nouvelle génération d'hommes et leur fournir tout ce qu'ils ont.

    Le chroniqueur mexicain Pedro Gutierrez de Santa Clara (1521 ~ 1563) a écrit :

    "Les très anciens Indiens, qui l'ont entendu de leurs ancêtres, disent que le premier dieu sur terre s'appelait Cons (Kon), qui a formé le ciel, la lune, les étoiles et la terre, avec tous les animaux et tout le reste en elle. Et il forma de son souffle tous les Indiens, les animaux terrestres, les oiseaux célestes, les arbres et les plantes. Après cela, il alla dans la mer, marcha sur elle et sur les fleuves, et il nourrit de sa parole tous les poissons qui s'y trouvent, et il fit d'autres prodiges ; puis il quitta cette terre et monta au ciel.

    Quelque temps plus tard, un autre dieu vint sur terre, "plus puissant que Cons", appelé Pachacámac, ce qui signifie "créateur du monde ou réformateur, qui a détruit tout ce que Cons avait fait ; les Indiens que Cons avait créés, il les a transformés en singes, et les a envoyés vivre dans les Andes et les vallées qui sont là. Mais, miséricordieux, Pachacámac créa d'autres hommes "et beaucoup de très beaux Indiens", "aussi bien dans les montagnes que dans les plaines". Ceux qui peuplaient les hautes terres ont trouvé une terre "fraîche" parce qu'ils venaient de sortir du déluge.

    La version mythologique de la création est caractérisée par deux dieux qui agissent successivement, il y a deux créations, celle de Kon et celle de Pachacámac qui est définitive ; ayant tous deux pris leur retraite, le Soleil et la Lune - présents tous les jours - sont restés comme des dieux principaux, mais pas en qualité de créateurs. Le mythe semble aussi indiquer deux courants civilisateurs, le premier venant de la mer par le Nord (Kon) et le second, du Sud représenté par Pachacámac, qui a remporté la confrontation.

    Source :  cosmovision-nazca-kon-dieu-createur

     

     VOIR AUSSI

    Nouveaux géoglyphes à Nasca

    Les momies de Nasca- Alien Project - 5

    Antoine Gigal, exploratrice

    Révélations à Nasca

    Des pierres gravées inédites

    Des visiteurs à trois, quatre et cinq doigts

    Archéo-ufologie

    les crânes de Paracas

    un crâne étrange découvert au Pérou

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"