• Les Vortex de la Terre

    Lieux énigmatiques 

    LES VORTEX DE LA TERRE ET LES OVNIS 

    Les Vortex de la Terre

    (vue d'artiste : Vortex terrestre - Les émanants)

    Les Vortex sont les phénomènes les plus puissants répertoriés jusqu’à ce jour par les géobiologues. Ils ont été utilisés depuis la nuit des temps.
    Appartenant au monde éthérique, ils sont bien évidemment invisibles, et ne sont données ici que leur forme et leur explication au niveau géobiologique. Il n'est pas lieu ici d'une description exhaustive à leur sujet. Ils se présentent comme un grande spirale montant à plus de 100 mètres dans le ciel. Leur sommet forme un entonnoir, puis descend en une spirale qui se termine à plus de 50 mètres sous terre. Les vortex sont toujours en deux parties, deux spirales qui sont reliées par un lien d’une vingtaine de mètres de haut. Ils sont des entitées cosmo-telluriques. Comme vous le verrez par la suite, ils peuvent s’activer. Ils se placent sur les croisements de réseaux sacrés. Il n'est pas possible les déplacer, c'est pour cette raison, semblerait-il que les sites sacrés ont été construits autour d'eux.

     

     Les systèmes de portails et de vortex

    Qu'est-ce qu'un portail ?

    Les Vortex  de la Terre

    C'est ce qui permet à une source d'énergie de transférer son énergie d'une source à une autre, d'un monde à un autre, physique ou non physique. Le portail permet la transmission, la transition et la transmutation de l'énergie dans un but quelconque.  

    Pour certains portails, cela se fait à travers les dimensions, et pour d'autres, à travers l'espace ou le temps, ou encore à travers des arcs stellaires, ou bien à travers tout cela à la fois. Certains portails donnent directement accès à des groupes d'étoiles spécifiques tandis que d'autres sont de grands portails stellaires vers le cosmos.

    Chaque fois qu'un être humain entre sur un site sacré, il devient une partie de ce site et il se transforme. Cela se produit à chaque site qu'il visite. De plus, si nous effectuons la cérémonie de connexion des sites entre eux, nous accomplissons, nous et les autres qui le faisons, beaucoup plus que nous ne l'imaginons. Plusieurs sites de l'UNESCO, les sites Héritage du monde, ainsi que de nombreux monuments nationaux, parcs nationaux et parcs d'État sont en fait des sites sacrés. Le vaste désert de sel, le Salar de Uyuni, en Bolivie, en est un. C'est l'un des plus puissants nœuds vibratoires de la planète. Il en va de même pour le Cerro Uritorco, en Argentine, pour le parc national Torres del Paine, au Chili, et pour de très nombreux autres sites. 

    En ce qui concerne la nature des vortex, disons simplement que ce sont des tourbillons d'énergie électrique et magnétique. Ils sont une fonction de la grille gravitationnelle et de la grille électromagnétique. Ils tournent généralement dans le sens contraire des aiguilles d'une montre au-dessus de l'équateur et dans l'autre sens au-dessous. C'est là le schème énergétique naturel fondé sur la polarité terrestre. Les vortex dits électriques distribuent de l'énergie vers l'extérieur et les vortex dits magnétiques en distribuent vers l'intérieur. Certains fonctionnent dans les deux sens. Nous devons préciser ici que les vortex ne sont pas des portails et qu'ils n'en deviennent pas nécessairement, même si cela vous semble le cas parce que tous les portails attirent un vortex. Les vortex peuvent devenir des distributeurs de l'essence adamantine appelée akash et des autres énergies dimensionnelles reçues par les portails. Tous les vortex n'hébergent pas un portail, mais tous les portails ont un vortex.

    Source : nouvelle-terre

    Les Vortex de la Terre

      

     L’HYPOTHESE TEMPORELLE      

    Par Jean-Pierre D’Hondt        

    Je ne prétend détenir la vérité, en abordant une telle hypothèse je suis conscient de m’exposer à l’erreur. Mais si en ufologie il faut être avant tout rigoureux, je crois qu’il faut être aussi parfois audacieux et imaginatif. Certes l’idée n’est pas nouvelle.

    En effet il en était déjà question dans le N° 20 de la revue « Planète » de janvier 1966. Dans un article intitulé « Les tribulations d’un chercheur parallèle » Aimé Michel déclarait que c’était lors d’une conversation avec un officier du renseignement de l’armée de l’air que celui ci, en forme de boutade, suggéra que les soucoupes volantes n’étaient peut-être rien d’autre que l’humanité future visitant son passé.      

     Bien souvent à la lecture de livres ou d’articles consacrés à l’étude du phénomène ovni, on trouve des éléments qui semblent orientés vers cette hypothèse.      

    Je sais que ce n’est pas celle qui a la préférence du petit monde ufologique et ça se comprend car ce n’est pas la plus simple et ce n’est jamais qu’une hypothèse de travail de plus. Néanmoins il s’agit là d’une étude à ne pas rejeter d’emblée sous prétexte que la science actuelle n’envisage rien de cela possible (en dehors de la science fiction). Il semble intéressant d’approfondir cette éventualité à la lueur des quelques éléments que nous avons dans ce domaine.      

     Tout d’abord rappelons ce que cette hypothèse suppose : « Les ovnis seraient les véhicules des terriens du futur explorant le temps » et gardons à l’esprit que cela implique que le passé du futur se trouve être, en parti, notre présent ! Je vais me permettre de citer (en espérant ne pas trop les déformer, car retirés de leur contexte !) certains écrits de quelques grands noms de l’ufologie et parfois même de la science, pouvant, selon moi, avoir un rapport avec ce sujet, sans pour autant que les auteurs approuvent où cautionnent le moins du monde cette hypothèse.      

     L’ufologue astrophysicien Jacques Vallée, qui pourtant semble plutôt s’orienter vers ce qu’il nomme « une autre réalité » utilise des arguments qui peuvent être interprétés dans le cadre de l’hypothèse temporelle.  Dans son livre « Autres dimensions » on trouve ceci : « Le phénomène ovni apparaît comme un effet inter dimensionnel qui manipule les réalités physiques hors de notre propre continuum espace-temps. »« Les amateurs de soucoupes volantes pensent que les ovnis sont des engins venant d’autres planètes. L’explication est trop simpliste pour rendre compte de la diversité des comportements des occupants et de leurs relations avec les humains. Ce concept aurait-il le rôle de faire diversion et de masquer la nature réelle, infiniment plus complexe de la technologie qui engendre les observations ? »

    Source et suite ici : area51

    Les Vortex de la Terre

    Vue d'artiste : Les vortex - Les émanants 

    Voir aussi :

    Vortex de Sedona

    Vortex marins 

    Grille géo-magnétique

    Les vortex de la Terre

    L'intégratron 

    Les anneaux de fumée

    Triangle du Dragon

    Les niveaux vibratoires

     La géobiologie

    Ley Lines

    "Rods", les serpents du ciel

    Les énergies des lieux 

    Anomalies du champ magnétique

     

      

    Lieux énigmatiques 

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"