• OVNIS : des observations étonnantes !

    Mystère des ovnis 

    OVNIS : des observations étonnantes !

    Un OVNI au-dessus de l'aéroport de MEXICO (juillet 2017)

    Le 17 juillet 2017, Angelica Tovar, en attendant de monter à bord de son avion, a pris une photo et, sans s'en rendre compte, elle a également aperçu un objet volant non identifié dans la zone d'embarquement de l'avion ...

    Elle se souvient qu'au moment de faire le cliché, il n'y avait rien d'étrange, seul l'avion qui allait embarquer, elle a réalisé la présence de l'objet mystérieux quelques jours plus tard, lors de la vision de ses images, il y avait un OVNI ...

    Lors de l'analyse de l'image, nous pouvons voir que c'est un objet en forme de disque avec un aspect métallique, rapproché, il peut être vu très clairement.

    Source : tercermilenio

     

     

    Des histoires étonnantes !

    Aux Etats-Unis, dans la ville de St. Louis, dans un petit hôtel situé dans la banlieue de la ville, le 15 mai 1970, Dorothy Simpson, hôtesse d’accueil, entend soudain un soupir sifflant.Elle lève la tête et aperçoit derrière son bureau 4 petits personnages qui se ressemblent traits pour traits. Elle est éberluée, ils sont tout petits, c’est à peine si les yeux dépassent la hauteur du comptoir, elle voit juste le haut de leurs visages. Elle va d’ailleurs se pencher pour les voir de plus près.Tous sont bien alignés, il semble y avoir un homme et une femme, et une fille et un garçon qui semblent être leurs enfants. Ils ont une apparence juvénile, les enfants sont apparemment aussi grands que leurs parents, c’est une famille de lilliputiens.Leur allure est quand même étrange, leur visage surtout. Peux commun, leurs cheveux ne paraissent pas naturels et Mme Simpson se dit alors qu’ils doivent porter des perruques. Et ils sont habillés d’une élégance rare, ce qu’elle ne voit jamais dans son petit hôtel. Le père et le fils portent un complet impeccablement coupé à leurs mesures, tandis que la mère et la fille portent des robes en mousseline de couleur pêche. Leurs habits sont tellement bien coupés qu’on dirait que ce sont des habits de grands couturiers.

    Retirez-lui le nez, remplacez la bouche par une fente, même comme ça, je la draguerai bien moi…Elle n’en croit pas ses yeux, car elle ne reçoit pas souvent des clients qui ont cette allure et qui sont sapés de cette façon-là.Et d’une voix haut perchée, elle entend l’homme lui demander « Avez-vous une chambre ? Avez-vous une chambre ? » (A chaque fois qu’il va s’exprimer, l’homme double ses phrases).Mme Simpson va lui dire que oui, lui informer des prix, et va très vite s’apercevoir qu’il ne comprend absolument rien à ce qu’elle lui raconte. Lui se tourne alors vers sa femme, il n’y a pas d’échange verbale entre eux, silence et pas de réactions. Il va y avoir un silence embarrassent.

    Et d’un seul coup, Mme Simpson va voir l’homme sortir de sa poche une énorme liasse de billets de 20$ flambant neuf. Elle se dit : qu’est-ce que c’est encore que cette histoire-là, ça sent le faux billet à tous les coups. Mais bon, elle a un détecteur de faux billets sous le bureau, elle va le tester, et il s’avère que ces billets sont vrai !

    Elle procède dont à l’enregistrement, et leur demande d’inscrire sur le registre leur identité. Le seul problème c’est qu’ils sont tellement petits qu’ils n’arrivent pas à la hauteur du registre. Elle va donc leur demander leurs noms, prénoms, adresse et tout le bazar… Finalement, c’est d’abord le monsieur qui va décliner son identité. Il va dire qu’il s’appelle A. Bell. Elle va lui demander d’où il vient, et là, immédiatement, le petit bonhomme pointe son doigt au ciel et dit « Nous venons de là-haut ! Nous venons de là-haut ! » Aussitôt sa femme lui baisse le bras et dit à l’hôtesse, nous venons de l’Indiana et lui donne une adresse. Arrive alors le moment où il faut signer le registre. L’homme n’a pas de stylo, elle va donc lui en prêter un, il regarde le stylo, et visiblement, il n’a jamais vu ça de sa vie. Elle lui explique que c’est pour signer, il prend le stylo comme il peut et s’applique à essayer de faire une griffe qui va lui prendre un certain temps. Pendant ce temps, l’hôtesse en profite pour relever certains détails sur son visage. Voyant ça, sa femme va faire diversion en demandant si dans l’hôtel il y a un restaurant. Mme Simpson répondra sans soucis, qu’à 2 pâtés de maisons, ils trouveront un très bon restaurant.

    Une fois partis, Mme Simpson avertira quand même le directeur de l’hôtel de ce cas particulier, de ces quatre individus à l’allure et au comportement étrange, ayant réservé une chambre pour la nuit. Le directeur répond en lui demandant de vérifier leur adresse dans l’Indiana. Et là, rien, on ne retrouve pas la trace de cette famille.

    Pendant ce temps-là, le bagagiste chargé d’aller quérir les bagages dans leur voiture au parking pour les monter dans la chambre, ne trouvera jamais la voiture immatriculée dans l’Indiana.

    Mais, le plus drôle, c’est ce qui va se passer au restaurant. La serveuse ne va pas être déçue du voyage. D’abord, on leur donne le menu. Le père de famille, commence à le lire à haute voix au grand damne de la serveuse, car il a une voix de stentor, et les clients n’en reviennent pas… Et pour chaque plat, il demande à la serveuse ce que c’est, comment c’est fabriqué et d’où ça vient… Bref on en sort pas. Finalement, l’épouse de cette petite famille va commander des petits pois et du lait pour elle et ses deux enfants, et lui va commander un steak avec petits pois et un verre d’eau. L’ennui, c’est que lorsqu’ils seront servis, ils n’arrivent pas à manger. Lui a beau couper des tout petits bouts de son steak, ça ne passe pas, sa bouche est trop petite ! Même chose avec les petits pois, ils les alignent sur le couteau et essayent d’aspirer en faisant un boucan de succion absolument épouvantable… Inutile de vous dire que tout le monde les regarde en se disant qu’est-ce que c’est que ces gens-là qui ont des têtes pas possibles et qui bouffent comme des cochons ! Ils doivent s’apercevoir ou bout d’un moment que tout le monde les regarde un peux curieusement et comme ils ne veulent pas se faire remarquer ils filent à l’anglaise en laissant à la serveuse un puissant pourboire sous forme de billets de 20$.Puis, le portier de l’hôtel va revoir cette famille revenant du resto. Il va leur expliquer qu’il n’a pas trouvé leur voiture, ils vont lui indiquer la bonne voiture et entrer dans l’hôtel pour qu’il les mène à leur chambre. Sauf que, comme la chambre est dans les étages, il va falloir prendre l’ascenseur… Et là, panique à bord ! Quand les petits êtres voient la porte de l’ascenseur s’ouvrir, ils sont foudroyés de stupeur et de terreur. Le portier leur dit : mais enfin n’ayez pas peur, ce n’est qu’un ascenseur, grimpez donc ! Finalement ils grimpent dans l’ascenseur, mais le portier va remarquer que pendant toute l’ascension, ils sont absolument terrifiés ! Arrivé à l’étage, lorsque le portier ouvre la porte de leur chambre et qu’il allume la lampe, Le père de famille se met à pousser des hurlements stridents en disant d’éteindre tout de suite la lumière car ça fait mal aux yeux des enfants ! Le portier est tellement effrayé par ces cris qu’il s’enfuit en courant sans demander son pourboire.

    Le portier ira se plaindre auprès de la direction, et il sera convenu que le lendemain, ces personnages plutôt inquiétants, seront attendus de pieds ferme. Sauf que, le lendemain, la matinée passe, et personne ne vient. Ils se demandent ce qui se passe, ils vont monter voir dans la chambre, et là… personne… La chambre est intacte, comme s’il n’y avait jamais eu personne, disparu sans laisser de trace.

    Évidemment, ça leur pose un problème. La nuit, la porte de l’hôtel est fermée et il y a une alarme. Or, le matin, la porte était toujours fermée et l’alarme toujours active. Personne n’aurait pu sortir la nuit sans déclencher l’alarme. Ils vont faire vérifier l’alarme, tout fonctionne bien.

    S’ensuit une enquête où une question ressort : est-ce que des extraterrestres ne se seraient pas fait passer pour des humains ?!?

     

     Un incroyable OVNI filmé à La Mirada, en Californie

    Un étrange objet volant non identifié a récemment été filmé au-dessus de la ville de La Mirada, située dans le comté de Los Angeles, en Californie.
     Cet OVNI discoïdal et verdâtre planait silencieusement dans le ciel à la nuit tombée, le 30 mars 2018. Sur la vidéo, on peut voir cet engin se déplacer lentement de la droite vers la gauche.
     Il n’existe visiblement pas d’explication rationnelle. Il ne s’agit visiblement pas d’un reflet de la caméra puisqu’on peut voir l’OVNI se mouvoir derrière certains bâtiments, comme un réverbère. Source : odla

    Un OVNI filmé en train de décoller du parc de Yellowstone ( 14 décembre 2017)

    Des chasseurs d’OVNI sont convaincus d’avoir repéré un vaisseau spatial extraterrestre en train de décoller au cœur du parc national de Yellowstone. En effet, une étrange lumière vive et pulsante a été filmée par une webcam qui filme constamment le parc avant d’en diffuser les images en direct.
     Une vidéo, mise en ligne sur la chaîne YouTube The Hidden Underbelly, montre ce qui semble être une lumière brillante se soulever hors du sol parmi les collines visibles en arrière-plan. Cet OVNI se déplace ensuite lentement vers la caméra, avant de virer à gauche de l’écran.
     Des internautes sont convaincus que cette lumière brillante est définitivement un OVNI. Ils croient que les autorités ont des réponses à donner.


     Somme Bomb a posté : « J’adorerais voir [le gouvernement] expliquer ça. Vous pouvez voir clairement une lumière interférer avec les nuages et vous pouvez voir son reflet dans la rivière. »
    Un autre ajoute : « Ils ont dû vérifier ou admirer les geysers et les paysages comme les êtres humains. »
    Le Yellowstone a également éveillé l’intérêt de nombreuses personnes dans le monde entier à l’idée qu’il puisse bientôt entrer en éruption.
     La caldeira de Yellowstone est un supervolcan qui a explosé il y a 70 000 ans. Mais, une pic de l’activité sismique autour de ce parc national a déstabilisé de nombreux scientifiques.
     Si ce volcan du Wyoming entrait en éruption, il tuerait environ 87 000 personnes immédiatement et rendrait les deux tiers des États-Unis rapidement inhabitables.
     La grande quantité de cendres rejetée dans l’atmosphère bloquerait la lumière du soleil et affecterait directement la vie souterraine, créant finalement un « hiver nucléaire ».
    L’éruption massive pourrait être 6 000 fois plus puissante que celle du mont St Helens à Washington en 1980 qui a tué 57 personnes et déposé des cendres dans 11 états différents et dans cinq provinces canadiennes.
     Si le volcan explose, un changement climatique se produirait car le volcan déverserait des quantités massives de dioxyde de soufre dans l’atmosphère, ce qui pourrait former un aérosol de soufre qui réfléchirait et absorberait la lumière du soleil.

    Source : express.co.uk  

       

     OVNIs filmés au Canada: « Les objets ont disparu un par un »

    Deux des disques lumineux filmés en février à Hamilton, dans l’Ontario. (2016)


    Le six mars, un jeune homme a transmis au MUFON (Mutual UFO Network) une courte vidéo de trois ou peut être quatre objets lumineux non identifiés qu’il a filmé le 21 février à Hamilton au Canada. Non seulement la vidéo est très intrigante mais le témoin a pris la peine de rédiger le récit circonstancié et précis de son observation dont on peut lire la traduction ci-dessous:

    « Bonjour, le 21 Février, 2016, vers 17h50, j’ai observé trois OVNIS planant à l’extérieur. L’observation s’est déroulée à Hamilton, Ontario, Canada. C’était une journée très nuageuse et le soleil se couchait. J’étais dans ma chambre et je m’apprêtais à allumer ma PlayStation 4 qui se trouve à côté d’une grande fenêtre dont les stores étaient remontés. J’ai regardé dehors et j’ai vu trois objets lumineux dans le ciel en vol stationnaire, les uns à côté des autres dans une formation étrange.

    Au début, j’ai cru que je voyais des avions ou des hélicoptères avec leurs feux allumés mais ils étaient immobiles. Au bout de quelques secondes, peut-être 6-9, l’OVNI le plus haut a commencé à clignoter de façon aléatoire. Quelques secondes plus tard, l’OVNI du milieu a disparu avant de réapparaître à l’endroit exact où il se trouvait. J’ai appelé ma mère qui était dans la cuisine pour lui montrer. Elle ne savait pas du tout ce que cela pourrait être.
    Après quelques secondes deux OVNIs ont commencé à clignoter, mais très lentement. Le 3e OVNI est assez difficile à voir dans la vidéo. Il est presque transparent, à peine visible. J’ai sorti mon IPad Air 2 et j’ai commencé à filmer. Au bout de 3 secondes d’enregistrement, les OVNIS ont commencé à disparaître un par un.

    Après la disparition des OVNIs dans les nuages (c’est du moins l’impression que cela donnait), j’ai regardé dans le ciel tout autour de moi depuis la fenêtre de la chambre sans remarquer quelque chose d’inhabituel. Tout avait l’air normal, comme à l’ordinaire. J’ai revisionné la vidéo et j’ai remarqué un 4ème OVNI le long du bord droit de l’image, au-dessus de l’arbre (NDR: cerclé de rouge sur la capture d’écran ci-dessous). Ce 4e OVNI a dû apparaître et disparaître en même temps que le dernier OVNI sur le côté gauche a disparu.
    Je n’ai pas vu le 4ème OVNI quand j’ai filmé les trois autres. Je ne sais pas à quelle hauteur et à quelle distance les OVNIS se trouvaient, peut-être entre 600 et 2000 mètres d’altitude… Ces OVNIs semblaient TRES grands. Je n’ai pas entendu de bruits étranges ou de moteur d’avion. Mais il c’est peut être à cause du bruit des voitures sur la route. La couleur de l’OVNI était jaune / orange presque comme les feux d’une voiture. J’ai partagé la vidéo sur YouTube, et quelqu’un a dit que c’était un drone. C’est le commentaire le plus idiot que je l’ai entendu. »

    Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité

    L’apparition et la disparition soudaine d’objets sont une caractéristique fréquemment rapportés par les témoins. Toutefois, il est assez rare que ces disparitions soient filmées, du moins si la vidéo est authentique. Le récit du témoin, chronologique et sans fioritures, plaide en faveur de sa sincérité même si bien sûr cela ne constitue en rien une preuve. Les objets lumineux ont été filmés alors qu’il faisait encore jour. Selon le système de classification du célèbre ufologue J. Allen Hynek, les lumières nocturnes (NL) où les témoins voient une ou plusieurs lumières dans le ciel de nuit à plus de 150 mètres de distance constituent la grande majorité des cas. Bien moins fréquents sont les DD (Disques diurnes) vus à plus de 150 mètres de distance. Le terme générique de disque est un mot fourre-tout qui recouvre en réalité une grande diversité de formes mais dans le cas qui nous occupe, il est tout à fait approprié. Source :  parismatch

      

    Un objet volant triangulaire près de la station  ISS ...

    Date d'observation 14 avril 2018

    Voir à 01:12 mn de la vidéo !

    Lieu d'observation : Station spatiale internationale (ISS) 

    D'après Scott Waring : 

    "Cet OVNI va vous époustoufler ! Je veux dire, c'est juste une orbe rougeoyante. Puis il se divise en 4 à 6 orbes qui clignotent !

    Pendant ce temps, l'OVNI est partiellement révélé, ce qui signifie qu'il ne s'agit pas de 6 ovnis, mais d'un grand ovni d'environ 300 mètres de diamètre. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, l'Ovni a une forme plus proche du TR3B....ce qui signifie que c'est un triangle ! Pour voir l'Ovni triangulaire  mettez la vidéo en pause à 1:12 ! 

    Le TR3B Ovni est connu comme un vaisseau extraterrestre que l'USAF a modifié pour être piloté par des humains.Cela semble être l'un de ces vaisseaux gouvernementaux top secret ! Une telle embarcation a la capacité de voler de la Terre à la lune en moins d'une minute. Ce n'est pas la vitesse de la lumière, mais c'est rapide. Source : odla

     

     Une dizaine d’OVNI observé à Miami en Floride (16-02-2018)

    Des images étonnantes, prises récemment, montrent une mystérieuse flotte de 10 « OVNIS » qui se déplacent dans le ciel nocturne au-dessus de Miami. Une multitude de témoins regardaient, déconcertés, ce spectacle inhabituel.
     Dans ces images inédites et obtenues par le site Internet Sun Online, on peut entendre l’un des témoins crier : « Qu’est-ce que c’est que ça ? ». Daniel Zeljkovich, un ouvrier des chemins de fer et son copilote ont aperçu de 9 à 10 lumières blanches aux premières heures de la Saint-Valentin.
     Daniel a sorti son téléphone portable tout comme son collègue, et ils ont tous les deux pris des photos de ce phénomène.
     Il a indiqué à son collègue « paniqué » d’éteindre les phares du camion, tout en répétant sans cesse : « Mais qu’est-ce que c’est ? ».
    Les deux hommes ne pouvaient pas croire ce qu’ils voyaient au-dessus de Miami, en Floride, aux États-Unis, aux environs de 5h du matin ce 14 février 2018.
     Daniel, qui travaille pour la société Seminole Gulf Railway à Fort Myers, aux États-Unis, a filmé les OVNIS pendant plusieurs secondes avant que chacune de ces lumières ne disparaissent une par une.
     Il raconte : « Je ne crois pas beaucoup aux OVNIS mais ce que moi et mon copilote avons vu ce 14 février à 5h du matin dans le ciel de Miami, me déroute complètement l’esprit. »
     « Mon copilote a commencé à paniquer et a continué à se demander s’il pouvait vraiment voir ces choses et si je voyais les mêmes lumières que lui dans le ciel. »
     « J’ai levé les yeux et bien sûr je les voyais. »
     « Ce que nous avons vu était environ 9-10 lumières dans le ciel qui planaient en formantune ligne parfaite se tenaient à égale distance les uns des autres. Puis ces mêmes lumières sont parties tout droit et ont formé un cercle. »
     « Jusqu’alors, nous étions toujours assis dans le camion en admiration totale. Je n’avais aucune idée de ce que je voyais mais je voulais l’enregistrer. »
     « Au moment où je suis sorti du camion et que j’ai pointé mon téléphone vers ce phénomène, cette formation circulaire s’est rompue et c’est ce qui a été enregistré. »
    Il poursuit : « D’une ligne, ils se sont simultanément transformés en un cercle comme s’ils ne formaient qu’une seule lumière ou orbe ou quoi que ce soit d’autre. C’était très étrange. »
    Il a posté ses images sur la page Facebook de UFO Hunters.
     Mais certaines personnes ne croient pas que qu’il s’agissait d’une invasion extraterrestre et ont offert des explications plus terre à terre.


     Brian DeMatteo a déclaré : « Je ne connais rien des caractéristiques de cette formation circulaire ou de la manière dont ils sont montés en puissance, mais à partir de cette vidéo, cela ressemble à un exercice de chute de fusées militaire. »
    Justin Moss a ajouté : « Je suis assez sûr que ce n’était qu’une flotte de drones ». Morgan Winstone a déclaré : « Ce sont des parachutistes avec des fusées éclairantes ».
    Marc D’Antonio, analyste en chef des photos et vidéos pour le MUFON a analysé la vidéo pour Sun Online et a déclaré que même si cette vidéo était « impressionnante », il soupçonne qu’il y a peut-être une explication encore plus simple.
     Il pense que les lumières étaient en réalité orange – apparaissant blanches à cause de la caméra du téléphone portable utilisée pour prendre les images. De surcroît, il pense qu’il pourrait s’agit de lanternes chinoises.
    « J’ai remarqué que les objets semblaient danser dans le ciel. De plus, plusieurs objets descendent en spirale et disparaissent pour ne jamais réapparaître. »
     « Alors qu’ils descendent en spirale, vous pouvez les voir se déplacer légèrement vers la gauche et vers la droite, en harmonie avec l’objet en spirale tombant du ciel. »
     « Mon sentiment, après avoir regardé la vidéo un certain nombre de fois, est que c’était plus que probablement un lancement de la lanterne chinoise pour célébrer le nouvel an chinois le 16 février. »
     « Le mouvement dans le ciel est cohérent avec les vents du littoral qui secouent les lanternes, et le plus important, quand elles sont ballottées comme ça, une lanterne peut accidentellement brûler son enveloppe de papier et je crois que c’est ce que nous voyons avec ce mouvement en spirale de la lanterne qui retombe sur la terre. »
     « Le taux de chute est compatible avec une lanterne qui prend feu et, avec l’inflammation de l’enveloppe, il commence à tomber. »
     « Le mouvement latéral étrange ressemble à un mouvement de va-et-vient, mais il est plus probable que ce soit un mouvement circulaire car les lanternes sont prises dans des vents assez rigides. »
    Marc, qui dirige également la chaîne SkyTour LiveStream où il emmène les téléspectateurs observer le ciel nocturne, a ajouté : « C’est également ce que j’ai vu et j’ai ressenti les mêmes choses que les personnes dans cette vidéo. Mais je suis sûr que d’autres [images] feront surface. » Source : activite-paranormale

     Un OVNI prend en chasse un avion dans le New Hampshire (mars 2018)

    Il y a peu, un étrange phénomène a été filmé dans le ciel. Sur ces images stupéfiantes, on peut voir un objet non identifié émerger des traînées laissées par un avion. Quelques instants plus tard, on constate que cet OVNI suit l’appareil.
     Cette vidéo, qui a récemment été postée sur Internet, a fait sensation. Elle nous montre une véritable soucoupe volante qui semble traquer un avion militaire avant de finalement le dépasser. L’OVNI paraît surgir de nulle part comme s’il s’était matérialisé dans les traînées de l’avion.
     Le témoin était en train de lire chez lui quand il a remarqué cet étrange objet très lumineux dans le ciel bleu, au-dessus de Lincoln, dans le New Hampshire.


     Il raconte : « Je lisais sur materrasse vers 7 heures du matin. »
     « On m’a dit que les pilotes militaires s’entraînaient régulièrement dans les montagnes autour de l’endroit où je vis. J’ai toujours aimé les voir voler. »
     « Cela arrive tout le temps, les avions et les hélicoptères sont couramment observés. Alors j’ai naturellement vu cet avion et je l’ai filmé à deux reprises, parce qu’il y avait quelque chose qui le suivait. »
     « J’ai immédiatement pensé que j’étais témoin d’un étrange avion, peut-être d’origine militaire mais ce n’était pas un avion à réaction. »
     « Je savais que ce n’était pas un avion car il était juste derrière. Le jet qu’il poursuivait laissait derrière lui une longue traînée, mais pas l’OVNI. »
     « L’OVNI était en train de rattraper l’avion. Aucun hélicoptère n’aurait les capacités pour faire cela. J’étais époustouflé et j’ai heureusement sorti mon téléphone à temps pour prendre une vidéo. »
    La vidéo a été prise à l’origine en 2016, mais a réémergé sur YouTube cette semaine où elle a été vue par des milliers de personnes.
    « J’ai regardé cet objet rattraper l’avion pendant environ 10 secondes quand je les ai perdus derrière les arbres », a ajouté le témoin.
    « J’étais très excité et anxieux à la fois. Je sentais que j’étais témoin de quelque chose de très difficile à expliquer. En effet, ce ne pouvait pas être un ballon météorologique ou un quelconque type d’avion. »
     « Peu de temps après que l’avion et l’objet aient quitté mon champ de vision, j’ai vu trois autres avions et un hélicoptère se rendre dans la même direction (à mon avis pour chasser l’OVNI).

    Source : mirror

     Deux OVNI ont été filmés alors qu’ils dépassaient un hélicoptère. (février 2014)

    Quelques instants plus tard, ils ont été vus en train de planer au-dessus d’un site où s’était produit un accident en pleine mer et où des survivants étaient en train d’être sauvés.
     Ces objets en forme de disque argenté ont été filmés alors qu’ils volaient derrière un hélicoptère militaire par une équipe de journalistes locaux au large de la côte du sud-ouest de la France.
     La vidéo surprenante a été prise en février 2014 mais elle vient juste d’être révélée après que Jason l’ait présenté dans son nouveau livre UFO PHOTO, publié par Flying Disk Press.
     Douze personnes ont été sauvées d’un cargo de 100 mètres, nommé « Le Luno », après qu’il ait percuté la digue d’Anglet, se brisant en deux morceaux.
     Le navire transportait des engrais lorsque son moteur a commencé à dysfonctionner dans l’océan Atlantique qui était particulièrement agité ce jour-là.


     Le Sun Online a révélé que ces OVNI volaient en formation à proximité de l’hélicoptère comme s’ils surveillaient l’opération de sauvetage.
     Jason Gleave, âgé 46 ans, qui a étudié le film en utilisant la dernière technologie informatique, estime que les objets ne sont pas des drones ou des mouettes.
     L’ancien membre de la RAF a déclaré : « Après avoir analysé les images, les objets jumeaux passent à l’arrière de l’hélicoptère à grande vitesse et à une distance dangereusement proches. »
     « D’autres théories avancent qu’il pourrait s’agir de drones ou même d’oiseaux. Toutefois, il est improbable que ce soit des drones, car ils ne fonctionneraient pas normalement dans une zone aussi dangereusement proche de l’hélicoptère de sauvetage, et en raison des conditions météorologiques instables et imprévisibles. »
     « En analysant de plus près les images vidéo, les deux objets restent ensemble en vol, dans une formation compacte serrée. De plus, ils ne s’écartent pas l’un de l’autre. »
    Nick Pope, qui dirigeait le « bureau OVNI » du ministère de la Défense britannique pendant trois ans, a soutenu les recherches menées par Jason.
     Il raconte : « Jason a été impliqué dans la recherche et l’investigation des OVNIS et autres mystères (comme de nombreux experts dans ce domaine, il utilise l’expression ‘événements de haute étrangeté’ pour décrire beaucoup de cela), mais son domaine d’expertise particulier est l’analyse des images. »
     « Jason a les compétences et l’expérience pour examiner attentivement les photos et les vidéos, en triant le bon grain de l’ivraie. » Source :   activite-paranormale.

      

    Un pilote d’avion filme deux OVNI dans les airs (2018)

    Un pilote d’avion chevronné a filmé deux objets volants non identifiés qui sont passés juste devant son avion privé. Cette histoire a déjà fait le tour du web.
     La vidéo, prise alors que l’appareil se déplaçait à grande vitesse, nous montre le moment précis où l’avion a traversé une couverture nuageuse plutôt dense.
     Puis soudainement, deux OVNI inconnus s’élancent de gauche à droite juste devant son cockpit. Ces engins se déplaçaient à très grande vitesse et ont disparu de la vue du pilote en une poignée de secondes seulement.
     En passant la vidéo au ralenti, on remarque que ces OVNI sont de forme ronde et qu’ils ressemblent à des soucoupes volantes.
     La vidéo a été prise en Argentine et a plus tard été partagée sur la chaîne YouTube UFonly le 28 mars 2018.
     Selon la personne qui a posté la vidéo, ces phénomènes étaient soit « cylindriques soit en forme de disque ».
    Les internautes ont été étonnés par cette trouvaille incroyable.
     L’un d’eux s’exprime : « Je crois que nous ne sommes pas seuls. » Source : odla

     L'ancien pilote de ligne d'O'Bama raconte sa rencontre avec un ovni

    Une fois n’est pas coutume, un grand quotidien américain, le New York Daily News, ouvre ses colonnes à un pilote de ligne qui relate sa rencontre avec un objet volant non identifié.  Et par n’importe-quel pilote: avec 28 ans d’expérience, dont 14 comme capitaine, Andrew Danziger est un professionnel respecté qui a notamment piloté l’avion de Barack Obama pendant sa campagne présidentielle en 2008. Il est exceptionnel qu’un pilote encore en activité, bien que proche de la retraite, évoque publiquement une observation d’OVNI.
    D’emblée l’ancien commandant de bord américain Andrew Danziger annonce la couleur: «Les gens adorent poser des questions aux pilotes. Mais celle qui revient le plus souvent est: «Croyez-vous aux OVNIs?». En ce qui me concerne, la réponse est ‘Oui’.»


    Andrew Danziger a croisé son objet volant non-identifié le 10 avril 1989, à 20 heures, alors qu’il n’était encore que jeune copilote, au cours d’un vol intérieur entre Kansas City et Waterloo, dans l’Iowa. «C’était une soirée magnifique. La lune était pleine et la visibilité parfaite» précise-t-il.

    C’est à 350 kilomètres de Waterloo, à une altitude d’environ 4500 mètres, que s’est déroulée la rencontre : «Il y avait des nuages fins tout autour de nous éclairés par la pleine lune qui brillait à notre gauche, du côté du commandant de bord. (…) Il y avait aussi un disque blanc que l’on pouvait clairement distinguer à travers les nuages, juste à notre droite.».

    "Cela ressemblait à la lune mais l’objet était à droite et la lune à gauche"

    Andrew Danziger a signalé la présence du disque au commandant de bord. ce dernier lui a confirmé qu’il l’observait depuis que l’avion s’était stabilisée à son altitude de croisière.  «Cela ressemblait à la lune mais l’objet était à droite et la lune à gauche» poursuit -il. «Nous avons scruté sol pour tenter d’apercevoir des éclairages publicitaires particulièrement puissants mais nous n’avons rien vu.»

    A ce stade de son récit, il y a toutefois une explication rationnelle qui n’est pas évoquée par Andrew Danziger. Sa description correspond à un parasélène, le reflet de la lune sur des nuages faisant office de miroir. Il est parfois à l’origine d’observations erronées d’OVNI. Toutefois, il ne se produit qu’à haute altitude avec des nuages de type cirrus ou cirrostratus chargés de cristaux de glace qui composent la surface réfléchissante. Or, l’avion était à moins de 4500 mètres d’altitude au début de l’observation.

    Mais ce qui va achever de convaincre Andrew Danziger qu’il n’a pas affaire à un phénomène ordinaire est une vision qui a «marqué sa mémoire au fer rouge»: «A environ 60 kilomètres de l’aéroport de Waterloo, nous avons amorcé notre descente. Depuis 20 ou 30 minutes, le disque blanc était toujours dans notre champ visuel. Pris par les préparatifs de l’atterrissage, nous l’avons perdu de vue pendant une minute. Mais quand je l’ai regardé de nouveau, j’ai crié au commandant de bord: «Bordel de M… !».

    La sphère rouge énorme et brillante suivait une trajectoire parallèle à la nôtre

    Il a immédiatement tourné son regard dans la direction que je lui indiquais : au-dessus  des nuages, à l’endroit où se trouvait le disque, il y avait maintenant une boule rouge géante. Elle était grande et brillante, pas assez pour illuminer la cabine mais très lumineuse quand même. Nous sommes restés sans rien dire, stupéfiés. Nous avons eu peur de la percuter mais très vite nous sous sommes rendus compte que la boule géante suivait une trajectoire parallèle à la nôtre, à la même vitesse que l’avion. Pendant que nous descendions lentement sous les 4000 mètres, la sphère brillante a aussi commencé à descendre. Elle est passée derrière les nuages comme un coucher de soleil. Au bout de 30 secondes, des centaines de flashs ont illuminé l’intérieur de la masse nuageuse.

    Puis, alors que les flashs se faisaient de plus plus lumineux, la section du nuage où avait pénétré la sphère a commencé à se distendre comme du ‘Silly Putty’ (NDR: ou Mastic Idiot, pâte à modeler visqueuse et élastique). Les deux parties du nuage se sont écartées lentement tandis que le milieu devenait de plus en plus fin. Enfin, le ‘fil’ qui reliait les deux sections du nuage s’est rompu et, d’un coup, tout à disparu. Il n’y avait plus rien: plus de disque brillant, plus de flashs lumineux, plus aucun des nuages fins qui nous accompagnaient depuis 40 minutes. Plus rien ! Dans le ciel sans nuage, il n’y avait plus que la lune à notre gauche.»

    Cette soudaine disparition des nuages est l’un des éléments les plus troublants du récit d’ Andrew Danziger: comment ont-ils pu s’évaporer en un instant ainsi que le laisse entendre le pilote ?  Y’a-t-il eu une brève perte de conscience pendant l’avion quittait la zone nuageuse ?

    Médusés, les pilotes se sont ensuite concertés pour décider de rapporter ou non leur observation. Andrew Danziger a contacté la tour de contrôle de Kansas City en demandant sans autre précision  s’ils avaient repéré quelque chose sur le radar: «Non rien, à part vous». «Pas dans l’immédiat mais il y a quelques minutes, à 2 heures, par rapport à notre position ?» a indiqué le copilote. La tour de contrôle a confirmé sa première réponse: «Non, c’est une nuit tranquille. On surveille tout le secteur entre Kansas City et Waterloo sur nos écrans de contrôle et vous êtes seul depuis une heure.»
    Cette absence de corroboration par le radar n'est pas un cas isolé. Les relations entre les OVNIs et les radars sont pour le moins complexes. Tous les cas de figure ont été répertoriés: l'objet est vu mais il n'est pas repéré par les radars; le radar signale un objet mais les témoins oculaires ne voient rien à l'endroit où il devrait se trouver; le radar indique une position mais l'OVNI est visible en un autre endroit; enfin il arrive que les données radars et les observations visuelles coïncident.

    Les question d’Andrew Danziger ont été reçues 5 sur 5 par le contrôleur aérien: quelques instants plus tard, la tour de contrôle reprend contact et demande : «Vous voulez signaler un OVNI ?». Après un court instant de réflexion, les pilotes acceptent.

    Dans la dernière partie de son récit, Andrew Danziger détaille la procédure que le pilote et le copilote ont suivi pour rapporter leur observation: «On m’a dit d’appeler National UFO Reporting Center.  A cette époque, je ne savais même pas qu’un tel centre existait qui recueille les appels des pilotes et des contrôleurs aériens. L’homme au bout du fil nous a interrogé séparément, Bruce, le commandant de bord et moi. Quand nous avons eu achevé de lui faire notre récit, la personne à l’autre bout du fil nous a dit que nous n’entendrions plus jamais parler de lui et que nous n’obtiendrions aucun retour d’information complémentaire. C’était notre premier et dernier contact avec lui.»

    "Pratiquement tous les pilotes croient aux OVNIS"

    Là encore, la description de cette procédure soulève quelques interrogations. Contrairement à ce que l’on pourrait croire en lisant le récit d’ Andrew Danziger, le National UFO Reporting Center n’est pas un organisme officiel ou lié au gouvernement américain. Il n’existe d’ailleurs pas d’instances de ce type aux Etats-Unis contrairement à la France qui dispose du Geipan, le Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, dépendant du Centre national d'études spatiales (CNES), lui même affilié au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et au ministère de la Défense. De plus, le NUFORC, fondé en 1974, n’est absolument pas spécialisé dans la collecte des témoignages des pilotes ou de professionnels du secteur aérien.
    Il propose une «hotline» qui enregistre 24 h/24 les observations d’OVNIS en provenance de tout le territoire des Etats-Unis, sans exclusive. La phrase aux accents très «Men in Black» qui conclut l’entretien («La personne à l’autre bout du fil nous a dit que nous n’entendrions plus jamais parler de lui et que nous n’obtiendrions aucun retour d’information complémentaire») est donc assez incongrue. Ou plutôt assez assez logique puisque le National UFO Reporting Center se consacre surtout à un travail de compilation des témoignages à des fins statistiques. Ses ressources financières et humaines limitées ne lui permettent d’enquêter que sur un très faible pourcentage des cas qui lui sont soumis. Le rapport d’Andrew Danziger et de son commandant de bord est donc un signalement a minima, sans trace écrite officielle, qui, selon toute vraisemblance, a été rejoindre les archives du NUFORC sans autre forme de procès…

    D’ailleurs, Andrew Danziger souligne par la suite que la compagnie aérienne pour laquelle il travaillait à l’époque n’avait pas de «ligne de conduite officielle concernant les OVNIs et n’en a toujours pas aujourd’hui».

    Andrew Danziger achève son récit par un regard rétrospectif sur cet incident qui l’a profondément marqué mais qu’il n’avait jamais évoqué publiquement. «C’était il y a 25 ans. Aujourd’hui, je suis plus vieux, plus sage et arrivé presque au terme de ma carrière. Au cours des dernières années, le sujet OVNI s’est parfois s’est imposé de cockpit. Et beaucoup plus qu’une poignée de pilotes m’ont confié leur propre histoire d’OVNI.» Et Andrew Danziger conclut: «Je n’exagère pas en disant que  pratiquement tous les pilotes croient aux OVNIS.»

    Comme il l'explique lui-même, Andrew Danziger est loin d'être le seul pilote à avoir observé un OVNI...

    Source : parismatch

     

      

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos souhaiterait ne plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement"