• NEWS UNIVERS

     Toutes les actualités 

    Les Actualités de L' UNIVERS 

    NEWS UNIVERS

  • Une étude sur la naissance des galaxies


     Un groupe de scientifiques a fait une découverte qui pourrait apporter de nouvelles indications sur la manière dont se forment les galaxies après avoir identifié pas moins de sept groupes de petites galaxies. Suffisant pour confirmer la théorie de la fusion ?

    Dans la revue britannique Nature Astronomy, une équipe de scientifiques a publié une étude le lundi 23 janvier 2017 dans laquelle elle affirme avoir fait une découverte rare : pas moins de sept groupes de trois à cinq petites galaxies. Une découverte importante puisqu’elle pourrait apporter de nouveaux éclairages sur la manière dont se forment les galaxies plus grandes comme la Voie lactée par exemple en confirmant ou pas la théorie jusque-là établie. Toutes ces petites galaxies sont situées à des distances comprises entre 200 000 000 et 650 000 000 d’années-lumière de la Terre, pas si loin à l’échelle de l’Univers. « Cela semble beaucoup, mais c’est relativement proche étant donné la taille de l’Univers », commente l’Observatoire national de radioastronomie de Charlottesville aux États-Unis. La manière dont les galaxies se forment n’a toujours pas d’explication officielle, bien que la théorie commune et générale évoque la fusion de galaxies de taille plus modeste appelées galaxies naines pour former les galaxies plus grandes. Toutefois, l’absence d’observation de ce type d’événements n’en fait qu’une théorie, même si cette récente découverte semble aller dans ce sens. « C’est l’un des exemples les plus évidents à ce jour » de la véracité de cette théorie, commente l’un des auteurs de l’étude. « Nous pensons que ces groupes sont gravitationnellement liés et donc finiront par fusionner pour former une galaxie (…) plus grande », peut-on lire dans l’étude.

    Source : sciencepost.


  •  Un astéroïde passera près de la terre le 19 avril prochain

    Un astéroïde d’un kilomètre de diamètre se dirige actuellement vers la Terre. Considéré par la Nasa comme "potentiellement dangereux", le gros caillou est scruté depuis trois ans par plusieurs télescopes, mais ne devrait toutefois pas nous percuter.  

    Le 19 avril prochain, un astéroïde d’un kilomètre de diamètre doit passer à proximité de la Terre. Du moins à l’échelle de l’univers, puisque le bolide devrait en réalité passer à 1,9 million de kilomètres de nous (environ 5 fois la distance Terre-Lune). Ce gros caillou nommé "2014 JO25", repéré par l’astronome britannique Ron Baalke, est pourtant considéré  par l'Agence spatiale américaine comme "potentiellement dangereux". Bien que l'on puisse raisonnablement écarter tout risque de collision avec la Terre, cette distance est assez proche pour que la Nasa garde un oeil dessus. Non seulement pour notre sécurité, mais surtout pour l'observer et en apprendre plus sur les astéroïdes. D'autant plus qu'il s'agit d'un événement exceptionnel : après son passage, aucun astéroïde aussi massif ne devrait frôler la Terre au cours de la prochaine décennie.

    Source : sciences


  • Voyagez à 39 années-lumière de la Terre !

    La NASA propose de vous transporter jusqu’à TRAPPIST-1d, une des sept planètes rocheuses découvertes autour d’une naine rouge à 39 années-lumière de la Terre. Le paysage que nous découvrons en réalité virtuelle a été imaginé à partir des premières données collectées sur ces mondes. Trappist-1d est une des trois exoplanètes figurant dans la zone habitable de ce système.

    Dans la foulée de l’annonce de la découverte, majeure, de sept exoplanètes de la taille de la Terre autour de l’étoile TRAPPIST-1, la Nasa a publié une vidéo qui propose de découvrir en réalité virtuelle l’environnement de l’une d’entre elles, comme si vous veniez d’y être déposé.Pour tenter l’expérience, il vous suffit de lire la vidéo soit sur votre ordinateur, avec les navigateurs compatibles (Chrome, Firefox, Internet Explorer et Opera) et en bougeant la souris pour la direction, soit avec votre tablette ou smartphone. Pour ce dernier, il existe des lunettes adaptées qui permettent d’augmenter les impressions d’immersion avec ce type de vidéos 360 °.

    Source : .lecosmographe


  • Une comète en vue le 1er avril !

     Le 1er avril 2017, la comète 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak sera au plus près de la Terre à 21,2 millions de kilomètres. L'occasion pour tous de suivre sa course à la jumelleNon, cette comète-là n'a pas d'arêtes bien qu'elle ait rendez-vous avec la Terre le 1er avril : 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak – ainsi nommée d'après le nom de ses découvreurs – "frôlera" en effet notre planète. Aucune collision en vue cependant, car elle sera à 21,2 millions de kilomètres de nous, offrant pendant quelques jours aux habitants de l'hémisphère nord la possibilité de l'admirer au petit matin avec une simple paire de jumelles. Ce petit objet glacé de 1,5 km a une orbite très excentrique qu'il parcourt en 5,4 ans. Au cours de sa trajectoire, il s'approche à 157 millions de km du Soleil, soit son point d'orbite le plus proche de l'étoile (périhélie) puis repart à 770 millions de km, quasi au voisinage de Jupiter.  Chemin faisant, il frôle la Terre au cours des tous premiers jours d'avril.  

    La comète a été découverte en 1858 par l'astronome américain Horace Parnell Tuttle, puis c'est le français Michel Giaconini, astronome à l'Observatoire de Nice, qui la repère de nouveau en 1907 avant le Tchèque Ubor Kresak, enseignant à l'Université de Prague, en 1951. A chaque orbite, 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak perd une grande quantité de matière sous forme de gaz et de poussière en s'approchant du Soleil – la fameuse queue de la comète – ce qui modifie légèrement son orbite. Mais depuis sa découverte il y a 150 ans, elle n'avait jamais encore été aussi près de la Terre.

    Source : sciencesetavenir.


  • Une caméra pour le cosmos !

      Hawaï – Le projet Pan-STARRS utilise la plus grande caméra numérique du monde pour percer les secrets de l’univers. Équipant un télescope, celle-ci pourrait nous éclairer sur la mystérieuse matière noire. 1,4 milliards de pixels par image. C'est 150 fois plus qu’une caméra ordinaire, couplée au télescope prototype PS1, lui-même connecté à des supers-ordinateurs équivalant à plusieurs milliers de PC. Le collectif international Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System) se donne les moyens de ses ambitions.
     Il faut dire que celles-ci sont grandes elles-aussi, puisqu’il est question de valider la théorie de la relativité générale d’Einstein, en mettant en évidence la courbure de la lumière attirée par la gravitation autour d’objets célestes. Observer de nouvelles supernovae aussi bien que des astéroïdes proches, suivre des objets rapides et traquer les explosions d’étoiles et peut-être aussi, comprendre la nature de la fameuse matière noire et celle de l’énergie noire font également partie des objectifs visés par ce projet novateur

    Source : maxisciences


  • La Nasa s'apprête à faire des révélations sur la vie extra-terrestre

    L'administration nationale de l'aéronautique et de l'espace des USA tiendra une conférence de presse mercredi 22 février, à suivre en direct sur son site
    est une conférence de presse "majeure" que la NASA s'apprête à tenir mercredi 22 février, à 13 heures, heure de New-York. Elle sera diffusée en direct sur sa station de télévision ainsi que son site internet. L'administration nationale de l'aéronautique et de l'espace communiquera sur "une découverte au-delà de notre système solaire".

    Les principales révélations devraient concerner des exoplanètes, c'est-à-dire des planètes qui tournent autour d'une autre étoile que le soleil. Ces exoplanètes représentent l'espoir de trouver une planète sœur de la Terre où la vie serait possible. La conférence de presse sera menée par plusieurs astronomes et scientifiques du monde entier. Les médias et le public pourront y participer via les réseaux sociaux et notamment Twitter. Ils pourront notamment poser des questions en utilisant le hashtag #askNASA.

    Une séance AMA (Ask me anything, demandez-moi n'importe quoi, ndlr) à propos des exoplanètes est également prévue sur le réseau social Reddit mercredi 22 février, à la suite de cette conférence de presse.

     Source :rtl.fr





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique