• Programme SETI relancé

    Mystère des ovnis 

    Le programme SETI est relancé

     PROGRAMME SETI RELANCE

    Source article: http://ovnis-usa.com/2011/06/21/le-programme-seti-est-relance/ 

     Juin 21st, 2011 Posted in Juin 2011

     On connaissait depuis avril 2011 les difficultés de financement du programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence). Certains ont pu penser que la page était définitivement tournée.

     Les opérations ont été suspendues en Californie avec l'Allen Telescope Array composé aujourd'hui de 42 antennes, alors que la recherche de signaux extraterrestres se poursuivait depuis pratiquement cinq décennies.

     Cependant des astronomes de l'Université de Berkeley ont récemment annoncé le lancement d'un nouveau projet de recherches. Il va consister à pointer le radiotélescope de Green Bank, en Virginie occidentale, vers une région du ciel où 86 exoplanètes ont été choisies parce qu'elles orbitent dans la zone habitable de leur étoile.

     A terme, l'analyse des données collectées sera toujours assurée par le réseau de millions de bénévoles qui font tourner le logiciel SETI@home sur leurs ordinateurs.

     Mais la relance de SETI ne concerne pas que les Etats-Unis. En Europe, le LOFAR (Low Frequency Array), "le plus grand radiotélescope du monde" inauguré en juin 2010, entend maintenant apporter sa contribution au programme SETI. Le télescope international LOFAR consiste en groupes d'antennes (35.000 au total) réparties à travers cinq nations en Europe (pour la France, 1.600 antennes ont été installées à Nançay, dans le Cher).

    PROGRAMME SETI RELANCE 

    Tandis que de nombreux radiotélescopes s'intéressent aux signaux en hautes fréquences, LOFAR capte les basses fréquences, beaucoup plus sensibles et précises.

     Pour Mike Garrett, directeur de L'ASTRON (Institut Néerlandais de Radioastronomie), cette participation devrait contribuer à élargir la recherche de signaux extraterrestres : "LOFAR sera un complément indispensable [pour SETI], parce que personne ne sait dans quelle zone du spectre radio une civilisation aliène pourrait émettre des signaux."

     Les astronomes qui travaillent pour LOFAR espèrent que SETI ne tardera pas à redémarrer, de sorte qu'un plus large spectre de fréquences puisse être analysé, afin de détecter une éventuelle communication émanant d'une civilisation extraterrestre. - 

     Source : ufoetscience

       ***

    En construction en 2010, LOFAR (abréviation de LOw Frequency ARray : « grille à basses fréquences ») est un ensemble d'interféromètres qui sera utilisé en radioastronomie et constituera le plus grand radio-téléscope du monde. Les postes seront installés dans plusieurs pays européens dans le but d'obtenir une aire d'observation supérieure au 1 km2. Le traitement des données sera effectué à l'aide d'un ordinateur Blue Gene/P installé à l'Université de Groningue aux Pays-Bas. Il est construit par ASTRON et sera exploité par le Radio Observatory d'ASTRON.

     PROGRAMME SETI RELANCE
    Lofar est un ensemble de 50.000 antennes regroupées dans 47 stations, elles-mêmes réparties dans cinq pays européens. 40 aux Pays-Bas, 4 en Allemagne, une en France, une en Grande-Bretagne et une en Suède.  

    En France, la station est installée à Nançay dans le département du Cher.  

    Ces antennes captent les courtes longueurs d'onde radio. Elles reçoivent les ondes des rayonnements émis par les gaz froids entourant la formation des planètes, des exoplanètes, des étoiles et des galaxies.  

    Les signaux radios collectés sont envoyés par fibre optique vers un superordinateur situé à Groningue (Pays-Bas) et qui calcule l'ensemble des données d'interférométrie envoyées par l'ensemble des stations. 

    Source : wikipedia

     

     ***  

    C'est grâce à la mise au point des télescopes capables d’observer dans le domaine des rayons X et des rayons gamma, que l'on a pu découvrir les disques d’accrétions des trous noirs et les sursauts gamma (toujours quelque peu énigmatiques). Et c'est la mise en service des radiotélescopes qui a permis de découvrir les quasars. Le rayonnement fossile lui-même a pu être observé dans le domaine des microondes à l'aide de la radioastronomie. Dans l’infrarouge, les observations de Spitzer nous ont fourni des informations précieuses sur les disques protoplanétaires. Il restait toutefois une gamme de fréquences assez peu étudiée jusqu’à présent, en tout cas pas avec la résolution angulaire suffisante.  

    Pour pallier ce manque, plusieurs pays en Europe se sont associés pour développer un réseau d’antennes combinant des observations en basses fréquences (de 30 à 240 MHz) par la méthode bien connue de l’interférométrie. De cette façon, il est possible d’obtenir, avec un grand nombre d’antennes réparties sur un large territoire, l’équivalent d’un radiotélescope géant pouvant atteindre, par exemple, la centaine de kilomètres de diamètre.  

    Ce réseau a finalement vu le jour : il s’agit d’un groupe d'antennes, nommé Lofar (LOw Frequency ARray pour réseau à basses fréquences), aux Pays-Bas, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, avec pour notre pays la station de radioastronomie de Nançay. Il permet d’obtenir aujourd’hui des images à haute résolution des extrémités du jet issu du noyau du quasar 3C196, situé à environ 7 milliards d'années-lumière de la Terre (il existe une belle vidéo en anglais sur ce radiotélescope s'étendant maintenant sur 1.000 kilomètres environ). 

    Source : futura-sciences

       

    "La source de nos informations est indiquée pour chaque parution, mais au cas où l'auteur de vidéos, articles ou photos ne souhaiterait  plus les voir figurer sur le site, qu'il nous en avertisse par mail, et nous les retirerons immédiatement" 

    VOIR AUSSI

    Articles nouveaux sur les ovnis

    SIRIUS le film du Projet Révélation

      Reportages et réflexions scientifiques  sur les visiteurs

    Ces ovnis que la Nasa veut nous cacher

    Ovnis, les meilleures videos

    Nassim Haramein, génial!  

    Réflexion sur la divulgation

    Révélations des textes anciens  

    Aliens dans l'histoire

    Objets non identifiés en 2011

    L'énigme de Chibolton

    Jean Jacques Velasco et les Ovnis

    Yves Sillard : “L’existence de civilisations extraterrestres est hautement probable”

    Amiral Gilles PINON

    Georges Adamski, mythe ou réalité

    Les lumières d'Hessdalen 

    Phénomènes célestes inexpliqués

    Extraordinaire Disclosure project 2001

    L'énigme de Chibolton

    Roswell, le secret d'état

    Le mystère des Ummites

    Fairplane, Ovnis appels à témoignages

    Yves Sillard : “L’existence de civilisations extraterrestres est hautement probable”

    Amiral Gilles PINON

    Georges Adamski, mythe ou réalité